Badosa sort gagnante du bras de fer avec Sakkari

Gagnante de ses deux premiers matchs de poule en deux sets, Paula Badosa a un pied et demi en demi-finale du Masters.

Paula Badosa of Spain at the 2021 BNP Paribas Open WTA 1000 tennis tournament

WTA Finals 2021 | Résultats | Programme

Deux sets, 2h04 de jeu. Le bras de fer a été brutal, et Paula Badosa a fini par écraser la main de Maria Sakkari sur la table. Dans le duel des gagnantes de la première journée du groupe Chichen Itza, la tête de série numéro sept s’est imposée 7-6, 6-4 face la quatrième joueuse la mieux classée de la compétition. Sa sixième victoire de l’année en dix matchs face à des membres du Top 10.

Avec deux victoires en deux sets au cours de ses deux matchs joués, Paula Badosa est la première qualifiée du groupe pour les demi-finales, grâce aussi à la victoire d’Aryna Sabalenka contre Iga Swiatek dans la nuit de samedi à dimanche.

La clef, c’était de rester dans le combat. Je sis une compétitrice, j’aime ça.

Paula Badosa

« L’ambiance était incroyable », a déclaré l’Espagnole lors de l’interview sur le court. « J’ai pris beaucoup de plaisir, même si j’ai aussi souffert. Maria est une joueuse incroyable. La clef, c’était de rester dans le combat. Je suis une compétitrice, j’aime ça. Je voulais être agressive, même s’il est compliqué de contrôler les balles avec l’altitude. »

Malgré une ville de Guadalajara perchée à 1566 mètres d’altitude, les deux femmes ont offert un spectacle de qualité, notamment par l’intensité de leur empoignade, au public mexicain bouillant et un peu plus enclin à soutenir l’hispanophone. Pour son premier affrontement avec Sakkari, Badosa a pris le meilleur départ. Après avoir échoué à convertir deux balles de break à 2-1, elle a remporté douze des onze points suivants pour mener 5-2.

Imposant la puissance de son coup droit et de son service face à une adversaire un tantinet dépassée, elle semblait partie pour dérouler. Que nenni. Sa rivale du jour parvenant à être plus entreprenante, avec efficacité, pour lui enlever du temps, elle n’a pu conclure. Débreakée, Badosa a dû passer par un jeu décisif, remporté 7 points à 4 après avoir rapidement mené 4-0.

Badosa, officiellement qualifiée si Sabalenka prend un set à Swiatek

Dans le second acte, il lui a fallu ferrailler jusqu’au dernier coup de raquette. Face à une Grecque qui ne baisse jamais les bras, la native de New York a réussi la première cassure, au point de se retrouver à 3-1 et trois balles de double break consécutives. Ne réussissant pas à les convertir, elle a été débreaké à 4-4. Mais, solide, elle a repris l’engagement adverse dès le jeu suivant, avant de boucler l’affaire sur sa troisième balle de match, non sans avoir écarté une ultime occasion de débreak.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *