Serena victorieuse mais blessée, nouvelle claque pour Halep : Le résumé de la 5e journée des Melbourne Summer Series

Qualifiée pour les demi-finales après sa victoire sur Danielle Collins, Serena Williams a déclaré forfait en raison d’une blessure à l’épaule droite et Ashleigh Barty est ainsi qualifiée pour la finale du Yarra Valley Classic. Simona Halep a pris la leçon par Ekaterina Alexandrova dans le Gippsland Trophy, où Naomi Osaka s’est qualifiée pour les demi-finales.

Serena Williams, Melbourne, 2021

Encore une sacrée journée de tennis féminin à Melbourne. Après une journée d’interruption pour laisser le temps à une vaste campagne de dépistage de la COVID-19, en réponse au test positif d’un employé du Grand Hyatt Hotel, les trois tournois WTA 500 de la semaine ont repris ce vendredi. Voici ce qu’il faut en retenir.

L’info principale : Serena s’est qualifiée, puis s’est retirée

Pour le deuxième tournoi consécutif, Serena Williams doit se retirer sans perdre. Touchée au tendon d’Achille à Roland-Garros à l’automne dernier, l’Américaine souffre cette fois de l’épaule droite. Elle a ainsi déclaré forfait pour sa demi-finale du Yarra Valley Classic, programmée samedi face à Ashleigh Barty, ainsi qualifiée pour la finale. Avant cela, Serena, tête de série N.5 du tournoi, s’était arrachée pour dominer Danielle Collins au super tie-break (6-2, 4-6, 10-6). Rassurant et inquiétant en prévision de l’Open d’Australie, dans lequel elle doit entrer face à Laura Siegemund la semaine prochaine.

Les 3 autres infos à connaître : Encore une claque pour Halep, la revanche de Muguruza, Osaka et Azarenka qualifiées

Comme à Roland-Garros, où elle avait explosé en 8e de finale face à la future vainqueure Iga Swiatek (6-1, 6-2), Simona Halep a été éliminée sèchement du Gippsland Trophy. Cette fois, c’est Ekaterina Alexandrova (N.9), tombeuse de Swiatek au tour précédent, qui l’a largement dominée, en quart de finale (6-2, 6-1). Après une bonne entame, la Roumanie, tête de série N.1 et N.2 mondiale, a concédé neuf jeux de suite et remporté moins de la moitié des points derrière sa première balle. Alexandrova, 33e mondiale, affrontera en demi-finale Kaia Kanepi, qualifiée suite au forfait de Karolina Muchova (N.8), touché aux abdominaux.

Un an quasiment jour pour jour après sa défaite en finale de l’Open d’Australie (4-6, 6-2, 6-2), Garbiñe Muguruza (N.6) a pris une éclatante revanche sur Sofia Kenin (N.2) en quart de finale du Yarra Valley Classic (6-2, 6-2). L’Espagnole s’est montrée particulièrement redoutable sur sa première balle (74%, 10 aces, 77% de points remportés). Muguruza jouera face à Marketa Vondrousova sa place pour une première finale depuis cette fameuse défaite contre Kenin à Melbourne l’année dernière.

Garbine Muguruza, Melbourne, 2021

Naomi Osaka (N.2) a fait le travail avec autorité contre Irina-Camelia Begu (7-5, 6-1) dans le tableau du Gippsland Trophy. Bousculée dans la première manche, sauvant notamment deux balles de break à 4-4, la Japonaise a déroulé au cours de la seconde. Solide depuis le début du tournoi, elle affrontera Elise Mertens en demi-finale. Victoria Azarenka s’est, elle, qualifiée pour les quarts de finale du Grampians Trophy. La Biélorusse (N.3) a écarté deux balles de match dans le super tie-break pour finalement venir à bout de Yulia Putintseva (6-4, 1-6, 11-9).

Les autres surprises : Le come-back inutile de Svitolina, Bencic et Rybakina sorties d’entrée

Tout ça pour ça… Elina Svitolina (N.3) est revenue de loin pour pousser Elise Mertens (N.7) au super tie-break en quart de finale du Gippsland Trophy. Elle était menée 5-2 dans le deuxième set avant de sauver trois balles de match et remporter cinq jeux consécutifs pour égaliser à une manche partout. Mais la Belge s’est rapidement envolée dans le super tie-break (7-1) et n’a cette fois pas laissé l’Ukranienne ressortir la tête de l’eau (6-3, 5-7, 10-6).

Deux des sept têtes de série qui entraient dans le tableau du Grampians Trophy, réservé aux joueuses contraintes à une quarantaine stricte pendant les deux semaines suivant leur arrivée à Melbourne, ont été battues dès le premier tour. Belinda Bencic (N.2), qui faisait sa première apparition depuis son élimination d’entrée à Rome en septembre dernier, s’est inclinée face à Sorana Cirstea (7-5, 6-2). La Suissesse n’a plus remporté le moindre match depuis février 2020. De son côté, Cirstea confirme son retour en forme et en est désormais à sept victoires de rang en comptant son succès au tournoi W100 de Dubaï en décembre. Au prochain tour, la Roumanie défiera Ann Li, 99e mondiale qui a sorti Veronika Kudermetova (7-5, 6-3). La jeune Américaine (20 ans) confirme ainsi les bonnes dispositions entrevues à l’US Open 2020 (3e tour) et disputera son premier quart de finale sur le circuit WTA.

Sorana Cirstea, Linz, 2020

Elena Rybakina (N.4), qui avait brillé en début d’année 2020, n’a pas tenu la distance face à Barbora Krejcikova (4-6, 6-2, 10-6). La Tchèque fera face à Jennifer Brady pour une place dans le dernier carré.

Les autres résultats

Gippsland Trophy : Vondrousova fait déjà aussi bien qu’en 2020

Marketa Vondrousova sort de 18 mois compliqués et n’avait atteint qu’une seule demi-finale en 2020 (à Rome). Elle en jouera une dès son deuxième tournoi en 2020. La Tchèque (N.9), révélée par sa finale à Roland-Garros en 2019, a renversé Nadia Podoroska (N.14), autre joueuse à avoir explosé à la Porte d’Auteuil, 2020. Vondrousova s’est imposée en trois manches (4-6, 6-3, 10-4).

Grampians Trophy : Sakkari trop solide pour Fernandez, Kerber et Brady qualifiées

Demi-finaliste lors de ses deux derniers tournois (Ostrava et Abou Dhabi), Maria Sakkari a renvoyé Leylah Fernandez à ses études. La Grecque a sèchement dominé la jeune Canadienne (6-2, 6-2). Sakkari affrontera en quart de finale Angelique Kerber (N.8), tombeuse d’Ons Jabeur (6-4, 6-4). L’Allemande a notamment 10 des 11 balles de break concédées dans cette rencontre. Jennifer Brady (N.7) a déroulé plus tranquillement face à Marta Kostyuk (6-1, 6-4) et sera opposée à Krejcikova au prochain tour. Anett Kontaveit a, elle, fait la différence au meilleur moment dans les deux manches face à Bethanie Mattek-Sands (7-5, 7-5) pour s’offrir une belle affiche contre Azarenka.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *