Osaka reversera son prize-money de Cincinnati aux victimes du séisme en Haïti

Naomi Osaka, dont le père est originaire d’Haïti, va offrir la totalité de ses gains qu’elle percevra à Cincinnati aux victimes du séisme en Haïti.

Naomi Osaka

Un exemple sur le court, mais aussi en dehors. Samedi, Naomi Osaka a annoncé sur son compte Twitter qu’elle allait venir en aide aux victimes du séisme en Haïti en leur reversant la totalité des gains qu’elle recevra à Cincinnati la semaine prochaine. Un drame qui la touche particulièrement, car son père est originaire de Jacmel, dans le sud-ouest d’Haïti.

« Cela me fait vraiment mal de voir toute la dévastation en Haïti. Je m’apprête à participer à un tournoi cette semaine et je donnerai tous mes gains financiers aux efforts d’aide en Haïti. Je sais que le sang de nos ancêtres est fort, nous irons de l’avant », a tweeté la joueuse de 23 ans. 

Un séisme de magnitude 7,2 a frappé le sud-ouest d’Haïti samedi. A date du dimanche 15 août 2021, le bilan est de 724 morts et 2 800 blessés. En cas de succès la semaine prochaine, la Japonaise reverserait 216 000 euros pour aider les victimes. 

Osaka, premier tournoi depuis les Jeux olympiques

Ce n’est pas la première fois qu’Osaka s’engage pour une grande cause. L’année dernière, à l’US Open, elle avait porté des masques aux noms des personnes victimes des violences policières aux Etats-Unis et avait également boycotté sa demi-finale à Cincinnati en soutien au mouvement Black Lives Matter.

La numéro deux mondiale n’a plus joué sur le circuit WTA depuis son forfait au deuxième tour de Roland-Garros pour préserver sa santé mentale après avoir été sanctionné pour son refus de se présenter en conférence de presse. Osaka avait néanmoins disputé les Jeux olympiques de Tokyo, à domicile, où elle s’était incliné au troisième tour. A Cincinnati, elle pourrait affronter Coco Gauff dès son entrée en lice. 

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *