Raducanu a choisi Torben Beltz comme nouveau coach, d’après The Telegraph

Sans coach depuis son triomphe surprise à l’US Open, Emma Raducanu aurait choisi celui qui l’accompagnera en 2022 d’après The Telegraph.

Emma Raducanu, à Indian Wells en 2021

« Si des coachs expérimentés sont en recherche (de boulot), vous savez où me trouver. » A Indian Wells, pour son premier tournoi depuis son sacre de l’US Open, Emma Raducanu avait passé une annonce publique. Celle-ci semble avoir porté ses fruits. Après s’être séparée de Nigel Sears suite à son huitième de finale de Wimbledon, puis d’Andrew Richardson dans la foulée de son rêve américain, la jeune prodige, 19 printemps le 13 novembre, aurait trouvé son nouvel entraîneur : Torben Beltz, d’après The Telegraph.

Dans un article publié sur son site ce mardi, le quotidien britannique affirme que la nouvelle coqueluche du Royaume-Uni et l’Allemand, 45 ans le 25 novembre, se seraient déjà mis d’accord pour entamer la saisons 2022 ensemble. « J’ai fait quelques essais (avec de potentiels coachs) qui se sont bien passés », avait déclaré Raducanu dimanche, en amont du WTA 250 de Linz où elle engagée cette semaine, sans donner de nom.

Le 20 octobre, Raducanu, son agent – Christopher Helliar – et Beltz ont été photographiés à la même table d’un café à Orpington, proche de Bromley où réside la championne.

Kerber vient d’annoncer la fin de sa collaboration avec Beltz

Lundi, lors d’une interview accordée à Porsche, l’un de ses sponsors, Angelique Kerber a annoncé la fin de son association avec Torben Beltz, son coach historique. « Après le départ de Torben (en fin de saison), je veux prendre plus de responsabilités », a-t-elle expliqué. « Je suis très reconnaissant du temps que nous avons passé ensemble et de tout ce que nous avons accompli. »

Travaillant avec son compatriote de 2003 à 2004, de 2011 à 2013, puis de 2015 à 2017 et enfin de 2020 à fin 2021, Kerber a remporté deux de ses trois titres du Grand Chelem avec lui : l’Open d’Australie et l’US Open, tous deux en 2016. Beltz a également bossé sur le circuit professionnel avec Carina Witthoeft en 2017 et Donna Vekic de 2017 à 2020, en aidant notamment cette dernière à atteindre le meilleur classement de sa carrière : 19e mondiale, en novembre 2019.

S’il n’a jamais était joueur de haut niveau, le natif d’Itzehoe correspond au profil recherché par Raducanu. « J’aimerais avoir quelqu’un avec une grande expérience à mes côtés », avait-elle expliqué après son élimination d’entrée lors du WTA 1000 d’Indian Wells.

A cette époque, des rumeurs tournaient autour de Darren Cahill, qui venait de mettre fin à son aventure avec Simona Halep, et Carlos Rodriguez, ancien mentor de Justine Henoin. Mais l’académie du monument belge où travaille l’Argentin en tant que directeur sportif avait fermement démenti son départ.

En attendant une éventuelle annonce officielle, Emma Raducanu a rendez-vous avec la Chinoise Xinyu Wang pour son entrée en lice dans le WTA 250 de Linz dont elle est tête de série numéro 1.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *