Raducanu : « Si des coachs expérimentés sont en recherche (de boulot), vous savez où me trouver »

Après sa défaite dès son entrée en lice à Indian Wells, Emma Raducanu a lancé un appel public aux coachs expérimentés.

Emma Raducanu, à Indian Wells en 2021

En recherche d’un gros poisson pour la coacher, Emma Raducanu a mis son hameçon à l’eau. En concertation avec son paternel, notamment, elle s’était séparée de Nigel Sears – beau-père d’Andy Murray et ancien entraîneur d’Amanda Coetzer, Barbara Schett, Daniela Hantuchova, Ana Ivanovic, Maria Kirilenko ou encore Anett Kontaveit – après son huitième de finale révélation à Wimbledon.

Épaulée ensuite par un Andrew Richardson sans grand vécu dans les eaux du circuit principal mais qui l’a formée entre 11 et 13 ans, elle a annoncé la fin de leur collaboration deux semaine après avoir déferlé sur l’US Open. « Je pense que j’aimerais avoir quelqu’un avec une grande expérience à mes côtés », a-t-elle expliqué à un petit groupe de journaliste de son pays après son élimination à Indian Wells. « Si des coachs expérimentés sont en recherche (de boulot), vous savez où me trouver. »

« Jeremy Bates était avec moi ici (Indian Wells) pour m’aider, mais il était déjà avec Katie Boulter (actuelle 155e mondiale) », a poursuivi Raducanu. « Pour la suite, je ne sais pas. Mais je suis sûr que mon équipe trouvera une solution. Et je ne rigolais pas, si quelqu’un connaît un coach expérimenté… » Depuis l’annonce de la fin de sa courte aventure couronnée de succès avec Richardson, les rumeurs vont bon train concernant celui qui l’aidera à mener sa barque.

Les rumeurs Darren Chahill et Carlos Rodriguez

Le nom de Darren Cahill, ancien mentor de Simona Halep et « chômeur » depuis fin septembre, revient régulièrement. « Ce serait bien pour Darren », a commenté la surnommée « Simo » pour la presse roumaine. « C’est (Emma Raducanu) une fille avec de super qualités et un grand potentiel pour gagner d’autres titres du Grand Chelem. Je serais heureuse pour lui. Il est passionné par le coaching. Je n’en ai pas parlé avec lui, mais je pense qu’il va se reposer un peu puis entraîner une autre joueuse. Je suis impatiente de le revoir sur le circuit. Nous resterons toujours amis. »

Carlos Rodriguez, ancien entraîneur emblématique de Justine Henin, se serait rapproché de l’entourage de la jeune prodige de 18 ans récemment. Une information démentie côté belge. « Carlos reste bien à 100 % dans sa fonction de directeur sportif de l’Académie Justine Henin », a déclaré l’équipe d’Henin, relayé par le journaliste Yves Simon. « Il n’a jamais été question qu’il devienne le coach d’Emma. »

La pêche est souvent une affaire de patience, et Emma Raducanu n’est pas pressée. Attendant qu’un coach de renom morde à l’appât, elle n’a, pour le moment et de son propre aveu, pas prévu de remonter sa ligne avant la fin de la saison pour débuter une nouvelle collaboration.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *