le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Raducanu : “Vivre des moments difficiles et les surmonter vous rend beaucoup plus fort”

A l’approche de la défense de son titre à l’U Open, Emma Raducanu s’est livrée lors d’un échange avec des jeunes britanniques.

Emma Raducanu Tennis – Champions Tennis – The Royal Albert Hall, London, Britain – November 28, 2021 Britain’s Emma Raducanu during a press conference (Panoramic)

Depuis son rêve américain ponctué d’un titre à l’US Open en sortant des qualifications – une première dans l’histoire du tennis – dix mois en arrière, Emma Raducanu traverse une période plus compliquée.

Si elle est désormais l’une des sportives les plus bankables du monde en collectionnant les sponsors de prestige, la prodige de 19 ans peine à s’adapter à la pression, inhérente à son nouveau statut, pesant sur ses épaules pour sa première saison complète sur le circuit principale.

Traversant les épreuves, Raducanu a persévéré. Écoutant les critiques, jugées parfois injustes, elle a souvent rappelé qu’elle était encore en apprentissage et que chaque tournoi était une nouveauté pour elle.

Lors d’une visioconférence avec des élèves du collège de Wolverley, en Angleterre, la Britannique s’est ouverte. Se livrant sur les expériences difficiles qu’elle a pu rencontrer, elle a expliqué pourquoi cela lui a permis de devenir une personne plus forte.

Quand l’un de ses jeunes compatriotes lui a demandé si elle avait déjà songé à abandonner, la 10e joueuse mondiale a répondu avec honnêteté.

“Ah, oui, ça c’est une bonne question”, a-t-elle commencé. “Evidemment, je ne vais mentir. Je pense que la pandémie a été assez difficile. Étant donné les circonstances, je ne pouvais pas m’entraîner – je n’ai tapé aucune balle pendant huit mois. Je suis juste contente d’être restée assez forte pour surmonter ça.”

Ne pas baisser les bras, continuer à travailler sans relâche, tout ceci a payé à la reprise du circuit.

“Je pense que j’ai été récompensée après le covid”, a-t-elle expliqué. “J’ai commencé à avoir de supers résultats, grâce à mon dévouement (au travail). Parfois, quand on se sent au plus bas, on peut se réconforter en se disant que ça ne dure pas pour toujours et que quelque chose de bien va arriver. Ça vous rend tellement plus forte en tant que personne si vous arrivez à surmonter les mauvaises passes.”

Raducanu : “Battre des garçons sur le court de tennis m’a apporté beaucoup de confiance”

Parmi les sujets évoqués, Raducanu a aussi raconté ses difficultés à s’ouvrir et se faire des amis quand elle était enfant, et comment battre des garçons sur le court de tennis l’a aidée à bâtir sa confiance et à s’ouvrir.

“Vous savez comment c’est au collège”, a-t-elle dit. “Tous les groupes d’amis se forment en 6e, 5e, 4e et changent constamment au cours des premières années. Donc, si vous ne participez pas à des activités, que vous ne restez pas pour le repas du midi, vous devenez un peu isolé, oublié.”

“J’étais très timide quand j’étais plus jeune, et le tennis, battre des garçons, m’a apporté beaucoup de confiance. Je peux dire que je suis bien plus à l’aise et ouverte maintenant. Je pense que c’est le tennis qui m’a apporté ça.”

Au point d’être désormais l’un des visages du sport féminin les plus connus au monde, grâce à son titre à New York l’an passé. En préparation à la défense de ce trophée, Emma Raducanu est engagée au tournoi de Washington la semaine prochaine.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.