le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Kasatkina s’impose à San Jose et retrouve le Top 10

Daria Kasatkina a remporté la finale du WTA 500 de San Jose face à Shelby Rogers (6-7⁽²⁾, 6-1, 6-2) dans la nuit de dimanche à lundi.

Finaliste à San Jose l’an passé, Daria Kasatkina a fait mieux en 2022. Dans la nuit de dimanche à lundi, heure française, la Russe a remporté le WTA 500 californien grâce à une victoire 6-7⁽²⁾, 6-1, 6-2 en 2h28 face à Shelby Rogers, 45e joueuse mondiale. Pour la dixième finale de sa carrière en simple sur le circuit principal, la Russe a soulevé son cinquième trophée.

“D’abord, félicitation à Shelby”, a déclaré la championne lors de la remise des prix. “Tu as réussi une semaine incroyable. J’ai vu sur Instagram à quel point tu travailles dur avec ton équipe. Merci à mon équipe. Merci d’être toujours à mes côtés, dans les moments joyeux comme difficiles, j’apprécie vraiment. Et merci à chaque personne présente (au stade) pour partager ce moment, je vous souhaite à tous le plus d’amour et de bonheur possible.”

Femmes fortes du tournoi, Kasatkina et Rogers ont chacune réussi un parcours impressionnant pour se hisser en finale. La première, tête de série numéro 7, était notamment venue à bout d’Elena Rybakina – gagnante de Wimbledon -, Aryna Sabalenka et Paula Badosa, respectivement 6e et 4e mondiales. L’Américaine, elle, était sortie gagnante de ses duels contre Bianca Andreescu, Maria Sakkari – tête de série numéro 1 et 3e du classement WTA – Amanda Anisimova et Veronika Kudermetova.

Kastakina améliore son meilleur classement

Résultat, entre deux joueuses en confiance, l’acte initial a donné lieu à une empoignade féroce longue de 1h18. Si elle a cédé au jeu décisif, sept points à deux, malgré une balle de set sur son service à 5-4, Kasatkina, solide dans sa tête, n’a rien lâché.

Meilleure physiquement face à une adversaire qui a semblé décliner dans ce domaine en fin de rencontre, la surnommé “Dasha” a nettement pris le dessus dans les deux dernières manches. Au point de ne pas concéder la moindre balle de break au cours de celles-ci.

Grâce à se succès, Daria Kastakina, actuellement 12e de la hiérarchie planétaire et ancienne 10e, va retrouver un Top 10 qu’elle avait quitté en janvier 2019. Après avoir connu une mauvaise passe en restant aux alentours des 75e et 70e places mondiales d’octobre 2019 à février 2021, elle a repris son ascension. Au point d’être au 9e rang lundi 8 août, le meilleur classement de sa carrière.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *