le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Haddad Maia s’offre Swiatek et devient la première Brésilienne à battre une numéro 1 mondiale !

Beatriz Haddad Maia a éliminé Iga Swiatek (6-4, 3-6, 7-5) jeudi à Toronto. Après sa défaite face à Caroline Garcia en quart de finale à Varsovie, la numéro 1 mondiale n’a gagné qu’un match au Canada.

Beatriz Hadda Maia, Toronto 2022 La joie de Beatriz Haddad Maia à Toronto en 2022 (Zuma / Panoramic)

Beatriz Haddad Maia a fait d’une pierre, deux coups. En s’offrant Iga Swiatek., elle est devenue la première brésilienne à battre une numéro 1 mondiale, et la première joueuse de son pays à atteindre à se qualifier pour les quarts de de finale d’un tournoi WTA 1000 en simple. Jeudi, à Toronto, la 24e du classement ATP s’est imposée 6-4, 3-6, 7-5 en 3h00 face à la Polonaise.

“Je suis vraiment fière de moi et de mon équipe”, a déclaré la gagnante lors de l’interview sur le court. “En jouant contre une numéro 1 mondiale, ça peut être difficile de rester dans le match, de toujours y croire, de gérer les hauts et les bas sans se frustrer. Merci à tous d’être venus, même si ça fait deux tours que le public est davantage avec mon adversaire, j’espère que ça changera en quart de finale (rires).”

Son jeu de gauchère a gêné Swiatek

Avec son service et son coup droit de gauchère, la native São Paulo, tombeuse de la locale Leylah Fernandez au tour précédent, a bousculé la Polonaise d’entrée de match. N’hésitant pas à prendre le jeu à son compte pour s’évertuer à enlever du temps à son adversaire, elle a réussi le premier break, à 2-2. Un avantage conservé sans concéder la moindre balle de break au cours de l’acte initial.

Joueuse en confiance après ses deux premiers titres sur le circuit principal remporté d’affilée, en juin, sur les gazons d’Eastbourne et Birmimghamn, Haddad Maia a continué à pousser dès l’entame du deuxième set. Fort. Au point de se procurer quatre balles de break au cours d’un jeu, finalement perdu, long de 21 minutes.

Même menée, Haddad Maia n’a jamais semblé douter

Lâchant son service pour la première fois de la rencontre un peu plus tard, à 6-4, 2-3, elle n’est pas parvenue à s’en remettre. Pis, après la perte du deuxième set face à une Swiatek plus incisive, elle a cédé son engagement dès l’entame du dernier round.

Mais, semblant sereine, faciès impassible, comme sûre de sa force face à une rivale du jour montrant des signes de frustrations sur certaines erreurs, la jeune femme de 26 ans a pris l’avantage au point de mener 6-4, 3-6, 4-2. Un break perdu dès le jeu suivant.

Les erreurs ont fini par coûter cher à Swiatek

Continuant à chercher à dicter le point face à une native de Varsovie commettant quelques fautes inhabituelles, “BHM” s’est procurée une première balle de match à 6-4, 3-6, 5-4. Sur laquelle elle n’a rien pu faire : ace.

Et puis, à force de pousser, elle a fini par éjecter la favorite hors du tournoi. Malgré deux nouvelles balles de match bien sauvées par Swiatek à 6-4, 3-6, 6-5, 15-40, elle a vu cette dernière finir sur deux attaques de coup droit manquée : une décroisée, et une croisée.

Après ce cinquième succès – consécutif, qui plus est – en carrière contre une Top 10, Beatriz Haddad Maia a désormais rendez-vous avec la gagnante du duel opposant la Suissesse Belinda Bencic à l’Espagnole Garbiñe Muguruza, respectivement tête de série numéros 12 et 8.

Les autres rencontres des huitièmes de finale à Toronto (WTA 1000, Aviva Centre, dur, 2.527.250 USD, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • Belinda Bencic – Garbine Muguruza : programmé vendredi
  • Bianca Andreescu – Qinwen Zheng : programmé jeudi
  • Maria Sakkari – Karolina Pliskova : programmé jeudi
  • Alison Riske-Amritraj – Yulia Putintseva : programmé jeudi
  • Jessica Pegula (N.7) – Camila Giorgi : 3-6, 6-0, 7-5
  • Simona Halep (N.15) – Jil Teichmann : 6-2, 7-5
  • Coco Gauff (N.10) – Aryna Sabalenka (N.6) : 7-5, 4-6, 7-6 [4]
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.