le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

La numéro un mondiale Iga Swiatek chute sur terre battue pour la première fois de la saison

En mettant fin à l’invincibilité d’Iga Swiatek sur terre battue, Caroline Garcia a vaincu une numéro 1 mondiale pour la première fois de sa carrière.

Iga Swiatek à Varsovie, 2022 Iga Swiatek à Varsovie, 2022 © Foto Olimpik/Sipa USA/SIPA

En 2022, affronter une joueuse française est synonyme de fin de série pour Iga Swiatek. Stoppée par Alizé Cornet au troisième tour de Wimbledon après 37 victoires consécutives, la Polonaise a repris la compétition cette semaine à Varsovie, sa ville natale. En quarts de finale ce mercredi, elle est tombée face à une autre Tricolore, Caroline Garcia. Revers 6-1, 1-6, 6-4, qui a mis un terme à son invincibilité sur terre battue en 2022 (18 victoires consécutives).

Après neuf tentatives infructueuses – une contre Muguruza, deux contre Barty, trois contre Halep et trois contre S. Williams – Garcia a vaincu une numéro 1 mondiale pour la première fois de sa carrière. A l’échelle du tennis féminin de l’Hexagone, elle est la dixème à réussir cet exploit, après : Amélie Mauresmo (huit fois), Mary Pierce (sept fois), Alizé Cornet (quatre fois), Marion Bartoli (trois fois), Kristina Mladenovic (deux fois) Sandrine Testud (une fois), Nathalie Dechy (une fois), Aravane Rezaï (une fois) et Julie Coin (une fois).

Première victoire face à une numéro 1 mondiale pour Garcia

Pour ce faire, l’ancienne numéro 4 mondiale a déployé, comme depuis plusieurs semaines, un jeu très agressif allié à une efficacité époustouflante. Face à une adversaire certes un peu timorée et loin de ses standards dans l’acte initial, Garcia s’est montrée impressionnante pour l’empêcher de trouver son rythme. Cherchant constamment à être dans le court au service comme au retour, enchaînant les coups gagnants, elle n’a jamais laissé Swiatek respirer.

Le deuxième set s’est joué à son entame. A 1-1, la native de Saint-Germain-en-Laye s’est procurée deux balles de break pour enfoncer le clou. En vain. Dans la foulée, à 40-15 pour égaliser à 2-2, elle a commis une double faute sur sa deuxième balle de jeu, puis a enchaîné avec une volée non contrôlée sur un passing puissant, suivie d’une attaque de coup droit manquée à mi-court. Break concédé, et plus le moindre gagné jusqu’à la fin de la manche.

Lors du dénouement, le bras de fer a enfin eu lieu. Malgré deux occasions de break pour la surnommée “Caro” en 6-1, 1-6, 1-0, les deux femmes ont été au coude-à-coude jusqu’à 6-1, 1-6, 4-3. Là, la Bleue est parvenu à prendre l’engagement de son opposante pour la quatrième fois du duel. Mais, au moment de servir pour le match, si elle a profité d’un smash raté de sa rivale du jour sur le premier point, elle a fini par être débreakée.

Une fin de match à suspense, conclue en patronne

Pas de quoi l’affoler. Quelques minutes plus tard, saisissant la moindre opportunité de mettre la boss du circuit sous pression dès la relance, l’actuelle 45e du classement WTA est parvenue à empocher la victoire. Sur sa première balle de match, en terminant en patronne, d’un retour gagnant de coup droit ponctué d’un “COME ON !” accompagné d’un poing serré. Son 38e coup gagnant, pour 22 fautes directes, alors que Swiatek a rendu un bilan de 20 – 12 dans ce domaine.

Depuis le 19 juin, Caroline Garcia compte 17 victoires sur ses 19 matchs disputés. En demi-finale de l’Open de Pologne, elle a rendez-vous avec Jasmine Paolini, 58e mondiale. Avec l’objectif de poursuivre sa série face à l’Italienne, en alignant un troisième succès en autant de rencontres face à elle.

Les autres affiches des quarts de finale à Varosvie (WTA 250, LEgia Tenis & Golf, terre battue, 251.750 USD, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • Kateryna Baindl (LL) – Petra Martic (N.8) : 1-6, 6-3, 6-4
  • Jasmine Paolini – Viktorija Golubic : 1-6, 6-2, 6-2
  • Ana Bogdan – Laura Pigossi (LL) : 6-1, 6-1
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *