Un nouveau titre pour Sabalenka, inquiétude pour Dodin : Le récap de Linz

Les têtes de série numéro 1 et 2 se sont retrouvées en finale à Linz, dernier tournoi de la saison WTA. Aryna Sabalenka s’est imposée face à sa compatriote en double Elise Mertens.

Le tournoi de Linz s’est achevé dimanche, en clôture de la saison WTA, avec Aryna Sabalenka et Elise Mertens, amies et partenaires de double, qui se sont affrontées en finale. Et c’est la mieux classée des deux, Sabalenka qui a fini par soulever le trophée, son deuxième de suite après le tournoi d’Ostrava le mois dernier. Si la finale opposait « logiquement » les têtes de série numéro 1 et 2, le tournoi autrichien a été plein de surprises. Trois joueuses non têtes de série ont atteint les quarts de finale, Oceane Dodin, Aliaksandra Sasnovich et Barbora Krejcikova. Cette dernière s’est même qualifiée pour les demi-finales ! Dans la moitié inférieure du tableau, Veronika Kudermetova et Nadia Podoroska ont terminé leur saison en signant un bon quart de finale.

La vainqueure : Sabalenka gagne…encore !

Sabalenka aurait sans doute voulu poursuivre la saison 2020. Bien que la Biélorusse ait connu des difficultés en Grand Chelem, elle a très bien terminé l’année. Deux titres acquis à Ostrava puis à Linz, et une série de neuf victoires consécutives ! La numéro 11 mondiale, passée 10e lundi, a connu un parcours assez facile pour décrocher son 3e titre de la saison. Elle n’a perdu qu’un seul set cette semaine à Linz, contre Krejcikova en demi-finale (7-5, 4-6, 6-3).

Le match de la semaine : Podoroska bat Giorgi au deuxième tour

Nadia Podoroska a été l’une des révélation de l’année en 2020, avec sa demi-finale à Roland-Garros. La saison dernière, la jeune joueuse de 23 ans avait terminé à la 259e place mondiale. En 2020, elle termine dans le top 50 pour la première fois de sa carrière (47e) grâce notamment à son quart de finale à Linz. Mais sa semaine autrichienne n’a pas été de tout repos. L’Argentine a été malmenée par Camila Giorgi lors du deuxième tour. Menée d’un set, l’Argentine s’est bien reprise pour finalement s’imposer 6-7 (4), 6-1, 6-4 en deux heures et 32 minutes. Le duel de style entre la constance de Podoroska et les prises de risques payantes de Giorgi était intriguant. L’Italienne a bien réussi dans la première manche mais n’a pas su maintenir ce niveau pendant la durée de la partie et Podoroska en a profité pour renverser la situation.

Les trois infos de la semaine

  • Pas de titre pour Mertens en 2020

Alors que Sabalenka avait déjà remporté deux tournois en 2020 avant Linz, sa partenaire de double se battait pour gagner son premier de l’année ! Mais pour la première fois depuis 2016, Mertens terminera une saison bredouille. La saison a tout de même été belle pour elle. Elle a atteint les quarts de finale à l’US Open et à Rome. La Belge a également signé une belle demi-finale à Cincinnati.

Mertens Ostrava 2020

  • Les têtes de série ont fait le boulot dans le bas du tableau

Les quatre têtes de série du bas de tableau ont atteint les quarts de finale. Aux côtés d’Elise Mertens Mertens (2) et de Nadia Podoroska (6), Veronika Kudermetova (5) et Ekaterina Alexandrova (4) ont fait honneur à leur statut. Kudermetova a finalement perdu contre Mertens, tandis qu’Alexandrova a battu Podoroska en quarts de finale, puis s’est inclinée contre… Mertens en demi-finales.

  • Trois abandons

Même au cours d’une saison beaucoup plus courte que d’habitude, les blessures ont été nombreuses. Il y a eu un retrait (Anna-Lena Friedsam) et trois abandons lors du tournoi de Linz. Julia Grabher, Jana Fett et Océane Dodin se sont blessées en cours de match et ont dû jeter l’éponge. La Française a même du sortir du court sur un fauteuil roulant, étant dans l’incapacité de marcher après s’être tordue la cheville.

La statistique de la semaine : 45-7

C’est le bilan de Nadia Podoroska en 2020 ! Oui, l’Argentine a gagné 45 matches et n’en a perdu que sept cette saison. Son bilan est de 25-4 sur terre battue et 20-3 sur les dur, ce qui démontre sa capacité à bien jouer sur toutes les surfaces. Son meilleur résultat a été obtenu à Roland-Garros, où elle a atteint les demi-finales en étant issue des qualifications avant de s’incliner face à la future vainqueure Iga Swiatek.

La punchline : « Je vais prendre un jour off demain parce que j’ai un avion à prendre »

C’est ce que Mertens a déclaré après sa défaite contre Sabalenka en finale du tournoi de Linz. Alors que de nombreux joueurs est joueuses vont passer les quatre prochaines semaines à publier des photos sur Instagram depuis les Maldives ou d’autres lieux de vacances, Mertens a dit qu’elle ne prend que son lundi de congé et qu’elle démarrera sa pré-saison pour 2021. Et la seule raison pour laquelle elle prend son lundi ? Elle a un vol à prendre !

La photo de la semaine : Dix bougies

Sabalenka a marqué son retour dans le top 10 avec un beau gâteau et dix bougies !

La question : Une victoire en Grand Chelem, est-ce la prochaine étape pour Sabalenka ?

Que réserve l’année 2021 à Sabalenka ? Il semble que la prochaine étape à franchir pour elle soit de réussir en Grand Chelem. Bien qu’elle fasse partie du top 10, la joueuse de 22 ans n’a jamais atteint les quarts de finale en Majeur. Elle n’a même joué les huitièmes de finale qu’une seule fois, à l’US Open en 2018 ! Aryna Sabalenka doit maintenant casser ce plafond de verre si elle veut passer un cap.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *