5-1 dans le 3e set et six balles de match pour finir par s’incliner : Svitolina s’est effondrée à Madrid

La première sensation à Madrid est venue de l’élimination d’entrée, jeudi, d’Elina Svitolina. L’Ukrainienne, 5eme mondiale, s’est fait renverser par la Suissesse Jil Teichmann alors qu’elle a bénéficié de six balles de match.

Elina Svitolina - Stuttgart 2021

Sensation d’entrée à Madrid avec l’élimination de l’une des grandes favorites l’Ukrainienne Elina Svitolina. La numéro 5 mondiale battue en demi-finales à Stuttgart la semaine dernière par Ashleigh Barty, à laquelle elle avait opposé une solide résistance, a mordu la poussière (2-6, 6-4, 7-6) dès son entrée en lice, jeudi contre la Suissesse Jil Teichmann, 40eme au classement. Il n’y a pourtant longtemps pas eu de match entre les deux joueuses. Après avoir survolé la première manche, Svitolina avait ainsi breaké son adversaire sur sa première mise en jeu du deuxième set pour mener 2-0. Comme attendu, la fiancée de Gaël Monfils s’orientait alors vers une victoire aisée pour ses débuts dans le tournoi. Au lieu de cela, la suite de la rencontre s’est transformée en cauchemar pour la tête de série numéro 4. D’abord rejointe à un set partout après avoir subitement égaré son tennis face à une Teichmann certes beaucoup plus agressive, Svitolina a ensuite réussi à perdre alors qu’elle a mené 5-1 dans la dernière manche avec service à suivre. Au total, l’Ukrainienne, fantomatique sur les derniers jeux, a laissé filer six balles de match, pour finalement boire définitivement la tasse dans le jeu décisif qui a conclu cette partie et a vu Svitolina s’incliner 7 points à 5.

Bertens, Kvitova et Konta ne sont pas tombées dans le piège 

Une énorme désillusion pour la cinquième mondiale qui guettait également Kiki Bertens, Petra Kvitova ou encore Johanna Konta, toutes têtes de série aussi et pas non plus à l’abri d’un mauvais tour face respectivement à Jimenez Kasintseva, Marie Bouzkova et Yulia Putintseva. Contrairement à Svitolina, les trois joueuses ont su, elles, tenir leur rang. Elles se sont même imposés sans trembler. La Néerlandaise et tenante du titre sur la terre battue madrilène n’a ainsi laissé que quatre jeux (6-4, 6-0) à la toute jeune Andorrane de 15 ans invitée par les organisateurs. Konta n’a elle aussi fait qu’une bouchée (6-4, 6-2) de la Kazakhe classée au 30eme rang dans la hiérarchie. Kvitova, quant à elle, a profité de l’abandon de sa compatriote à 6-2 et 3-2 pour Bouzkova après que la 56eme mondiale s’est blessée à un pouce dans une chute survenue au premier set. L’ancienne numéro 2 mondiale, aujourd’hui 12eme, sera opposée au deuxième tour à Angelique Kerber, un temps dans le trône de numéro 1. L’Allemande redescendue à la 26eme place a réussi une belle performance jeudi en s’offrant en deux sets (7-6, 6-1) la Tchèque Marketa Vondrousova, mieux classée qu’elle (21eme).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *