Abonnez-vous à la newsletter

Alcaraz vise le Top 15 et le Masters en 2022

Après avoir reçu le trophée As de la révélation de l’année, Carlos Alcaraz a révélé ses grosses ambitions pour la saison 2022.

Carlos Alcaraz, Rolex Paris Masters 2021 Carlos Alcaraz, Rolex Paris Masters 2021 – © JB Autissier / Panoramic

A seulement 18 ans, Carlos Alcaraz est 32e mondial au classement ATP. Après très belle une année 2021 au cours de laquelle il a remporté son premier titre à Umag, atteint les quarts de finale de l’US Open et gagner le Masters Next Gen à Milan, le natif de Murcie a été récompensé dimanche 19 décembre par le prix As de la révélation de l’année, décerné par le quotidien sportif madrilène.

A l’occasion de cette cérémonie, l’Espagnol est revenu sur sa belle saison 2021 auprès du site de l’ATP : “Cette année a été celle de la percée. J’espère que c’est le début de quelque chose de grand. Je vais garder ce prix bien haut dans ma chambre à la maison. Je suis heureux que mon travail des années précédentes soit reconnu.”

141e mondial au début de l’année 2021, Carlos Alcaraz a gagné 109 place en une saison. Il a également battu trois Top 10 pour la première fois de sa carrière. Stefanos Tsitsipas (N°3) à l’US Open, Matteo Berrettini (N°7) à Vienne et Jannik Sinner (N°9) au Rolex Paris Masters.

Carlos Alcaraz, Masters Next Gen Milan 2021
Carlos Alcaraz, Masters Next Gen Milan 2021 – © Antonio Calanni/AP/SIPA

Alcaraz a de gros objectifs pour 2022

Privé de Coupe Davis à la dernière minute pour cause de test positif au Covid-19, Carlos Alcaraz, coaché par Juan Carlos Ferrero, n’a pas pris beaucoup de vacances et s’est fixé de très gros objectifs pour 2022. “Je ne ressens pas la pression. Je suis clair sur ma direction. Je n’ai eu que deux ou trois jours de vacances, et une semaine sans toucher la raquette. En 2022, je vais viser haut et espérer entrer dans le Top 15.”

“Je pourrais même essayer de me qualifier pour le Masters de Turin. C’est un objectif difficile, mais c’est une bonne chose en fin de saison” a confié l’Espagnol. Carlos Alcaraz ne compte que 813 points de retard sur cette 15e place, aujourd’hui occupée par l’Autrichien Dominic Thiem, et peut donc tout à fait transformer le rêve en réalité. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.