Rublev : « A ce niveau, tout est une question de mental »

Dominé par Novak Djokovic 6-3, 6-2, pour son deuxième match de poules au Masters, Andrey Rublev n’a pas joué à son niveau habituel. Le Russe a expliqué qu’il avait été dépassé par les émotions pour son premier affrontement avec le numéro 1 mondial.

Andrey Rublev, Masters 2021

Andrey Rublev n’a passé qu’1h08 sur le court ce mercredi à l’occasion de son deuxième match de poules au Masters de Turin. Novak Djokovic a rapidement surpassé le Russe (6-3, 6-2), coupable de nombreuses erreurs inhabituelles. Après sa défaite, Rublev a expliqué devant la presse, qu’il avait été dépassé par les émotions pour sa première confrontation avec Djokovic.

« Je ne sais pas à quel point j’étais nerveux, parce que je n’y pensais pas », a expliqué le 5e joueur mondial. « Aujourd’hui j’ai ressenti beaucoup d’émotions »

« Je pouvais le sentir pendant les rallyes, parce qu’on pouvait croire que tout allait bien, je tenais, puis soudain, je faisais tellement d’erreurs inhabituelles, faciles, à partir de positions où je joue bien d’habitude. Je frappe fort de ces positions et aujourd’hui j’ai beaucoup raté. Je me suis trop précipité. »

Le Russe, connu pour sa puissance de frappe, avait pourtant bien débuté la rencontre en prenant d’entrée le service adverse. Mais dès le jeu suivant, Djokovic a mis la pression au retour et Rublev a tremblé en commettant quelques bévues, lourdes de conséquences dont une double faute et une volée vendangée. Le numéro 1 mondial a ensuite pris l’ascendant pour ne plus desserrer l’étau.

Rublev a « trop réfléchi »

 « A ce niveau, je pense que tout est une question de mental, a expliqué le joueur de 24 ans, qui faisait face à l’un des maîtres dans ce domaine. Parce que tout le monde sait frapper des revers, des coups droits, des services, des retours. »

« J’ai un peu trop réfléchi, car à chaque fois je pensais ‘maintenant j’ai une chance d’attaquer, maintenant j’ai la chance de dicter l’échange’, et là, je commençais à penser aux deux, trois frappes suivantes, et finalement je ne les faisais même pas. Normalement, on tape juste dans la balle et on ne réfléchit pas. »

Andrey Rublev, qui participe pour la deuxième fois de sa carrière au Masters après 2020, n’avait pas eu l’opportunité d’affronter Djokovic l’an dernier. Placé dans l’autre groupe, il avait éliminé à la fin de la phase de poules après deux défaites et une victoire.

Djokovic, seul membre du « Big 4 » que Rublev n’a jamais battu

« C’est normal. Je dois dépasser cette expérience, a-t-il relativisé. J’ai déjà vécu ça quand j’ai joué la première fois contre Andy (Murray), Rafa (Nadal), et ça prend toujours du temps. J’ai besoin de jouer quelques matchs comme celui-ci pour s’habituer à mon adversaire, pour sentir que je peux rivaliser avec les meilleurs joueurs. »

Djokovic est le seul membre de l’ancien « Big 4 » que le Moscovite n’a pas encore battu. Cette saison, Andrey Rublev a tiré la leçon de ses deux précédentes rencontres avec son idole de jeunesse, Rafael Nadal. Après deux défaites, il a réussi à le dominer sur terre battue en quart de finale de Monte-Carlo.

Même constat avec Andy Murray, qui l’avait sèchement battu en 2017 et contre qui il a obtenu sa revanche à Rotterdam en mars. Face à Roger Federer, Rublev a même l’avantage, puisqu’il avait créé la sensation en 2019 en éliminant le Suisse lors de leur seule et unique face-à-face, en 8e de finale du Masters 1000 de Cincinnati.

Andrey Rublev peut encore se qualifier en demi-finales du Masters. Il devra pour cela remporter son dernier match de poules face à Casper Ruud et comptabiliser les résultats de ses deux concurrents à la deuxième place qualificative.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *