le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Murray passe le premier tour à Dubaï après avoir galéré contre le 158e mondial 

Andy Murray a dû batailler pour s’en sortir au premier tour du tournoi de Dubaï face à Christopher O’Connell, 158e mondial (6-7, 6-3, 7-5).

Andy Murray, Dubaï 2022 Andy Murray, Dubaï 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

ATP 500 Dubaï | Résultats | Programme

Encore un marathon remporté par Andy Murray ! L’ancien numéro un mondial a bataillé pendant 2 heures et 50 minutes pour se défaire de Christopher O’Connell, 158e joueur mondial, au premier tour du tournoi ATP 500 de Dubaï (6-7, 6-3, 7-5). Le Britannique, auteur de 34 coups gagnants, a notamment dû sauver trois balles de break à 4-4 dans le dernier set avant de finalement réussir à s’en sortir.

La première manche a été très accrochée entre les deux hommes, qui ont joué un bon tennis. Christopher O’Connell a été le premier à se procurer une balle de break, à 2-2, mais Andy Murray a écarté le danger avant de se montrer à son tour dangereux dans le jeu suivant avec trois balles de break en sa faveur, toutes sauvées par l’Australien.

Après cette première alerte sur son service, le 158e joueur mondial a pris des risques pour enfin parvenir à trouver l’ouverture face à un Murray frustré. Mais au moment de servir pour le gain du set, Christopher O’Connell a tremblé et le Britannique en a profité pour recoller au score avant d’emmener son adversaire au tie-break. 

Un jeu décisif très bien négocié par l’Australien, remporté 7 points à 4. De quoi provoquer la colère de l’ancien numéro un mondial qui en a fracassé sa raquette après 68 minutes de jeu. Andy Murray a terminé le premier acte avec seulement 55% de points remportés derrière sa seconde balle et neuf fautes directes.

Murray, le refus de la défaite 

Dans un mauvais jour, Andy Murray est tout de même resté fidèle à lui-même. Il n’a rien lâché. Il a débuté sa remontée par un break d’entrée de deuxième manche pour montrer à Christopher O’Connell qu’il ne lui donnerait pas la victoire. Le Britannique a enfoncé le clou en remportant le deuxième set sur un double break, qui lui a permis de débuter la troisième manche au service.

Dans le dernier acte, les deux hommes se sont rendus coup pour coup et le 158e joueur mondial est passé tout proche de réaliser l’exploit face au triple vainqueur en Grand Chelem. Christopher O’Connell s’est procuré trois balles de break à 4-4, ce qui lui aurait permis de servir pour le gain du match dans la foulée.

Mais Andy Murray s’est battu comme un lion pour ne pas sombrer et a sauvé les trois balles de break au courage. La tête haute, mais toujours très tendu, le Britannique a mis une grosse pression sur son adversaire à 6-5 pour finalement réussir à s’imposer après un dernier coup droit dans le couloir de l’Australien. Qualifié pour le deuxième tour, il défiera Jannik Sinner ou Alejandro Davidovich Fokina. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.