le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Indian Wells : Monfils partira à l’assaut du numéro un mondial

Vainqueur sans ciller de Filip Krajinovic pour son entrée en lice à Indian Wells (6-3, 6-4), Gaël Monfils défiera lundi le nouveau roi du tennis mondial, Daniil Medvedev. Cela fait huit ans qu’un Français n’a plus battu un numéro un en exercice…

Gaël_Monfils_Australian_Open__2022 Gael Monfils of France reacts during his quarterfinal match against Matteo Berrettini of Italy at the Australian Open tennis championships in Melbourne, Australia, Tuesday, Jan. 25, 2022

Indian Wells 2022 | Tableau Programme

A peine une heure de jeu, treize aces, une petite balle de break à sauver durant tout le match… Après avoir essuyé un gros coup de barre physique au mois de février, Gaël Monfils est réapparu en pleine forme samedi au BNP Paribas Open où il a réussi une entrée en lice très propre face au Serbe Filip Krajinovic, battu 6-3, 6-4.

Et si le Français avait envie de tester un peu plus son état de forme, il va être servi dès le prochain tour puisqu’il affrontera le nouveau numéro un mondial Daniil Medvdev, vainqueur tout aussi autoritaire de son côté du Tchèque Machac.

En jeu : une victoire de prestige pour Monfils qui n’a battu qu’une fois dans sa carrière un numéro un mondial en exercice : c’était à Doha en 2009, face à Rafael Nadal (6-4, 6-4).

D’une manière générale, l’exploit est rare pour les tennismen tricolores. Depuis le début du classement ATP en 1973, seuls 17 d’entre eux sont parvenus à battre un numéro un mondial en exercice. Le premier, c’était Pierre Barthès qui s’était offert le scalp d’Ilie Nastase lors d’un tournoi à Salisbury, aux Etats-Unis, en 1974. Le dernier, c’était Jo-Wilfried Tsonga vainqueur de Novak Djokovic à Toronto en 2014. Il y a près de huit ans…

Tsonga, trois as dans sa manche

Tsonga est aussi le joueur français qui compte le plus de victoires sur un numéro un (trois), lui qui avait aussi battu Rafael Nadal au Queen’s en 2011 et Roger Federer à Montréal en 2009. Cinq autres Tricolores ont battu deux fois l’as de leur sport :

  • Henri Leconte, vainqueur deux fois d’Ivan Lendl à Forest-Hills en 1983 et en coupe Davis en 1984.
  • Yannick Noah, lui aussi vainqueur deux fois d’Ivan Lendl à… Forest-Hills en 1984 et à Sydney en 1990.
  • Guy Forget, vainqueur de Stefan Edberg à Indian Wells en 1991 puis de Boris Becker à Cincinnati en 1991.
  • Sébastien Grosjean, vainqueur de Carlos Moya à Miami en 1999 et de Leyton Hewitt au Queen’s en 2003.
  • Et enfin Gilles Simon, vainqueur de Roger Federer à Toronto en 2008 et de Rafael Nadal à Madrid également en 2008.

Les autres Français tombeurs d’un numéro un mondial en exercice : Christophe Roger-Vasselin (Connors, Roland Garros 1983) ; Cédric Pioline (Courier, US Open 1993) ; Jérôme Golmard (Agassi, Toronto 2000) ; Arnaud Clément (Agassi, US Open 2000) ; Arnaud di Pasquale (Safin, Monte Carlo 2001) ; Julien Boutter (Kuerten, Bâle 2001) ; Nicolas Escudé (Hewitt, Coupe Davis 2001) ; Richard Gasquet (Federer, Monte Carlo 2005) et Julien Benneteau (Federer, Paris-Bercy 2009).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *