Calme et solide, Gaël Monfils surclasse Basilashvili pour foncer en demies à Metz

Vainqueur expéditif de Nikoloz Basilashvili (6-3, 6-3 en 1h07) à l’issue d’un match très solide, Gaël Monfils jouera sa première demi-finale de l’année au Moselle Open. Il y retrouvera Pablo Carreño Busta.

Petit à petit, l’opération « reconstruction » prend forme chez Gaël Monfils. S’il n’est peut-être pas encore revenu à son meilleur niveau, le n°1 français ne doit vraiment pas en être loin, si l’on en juge sa prestation très solide face à Nikoloz Basilashvili, qu’il a dominé 6-3, 6-3 en 1h07, ce vendredi en quart de finale du Moselle Open.

Peut-être que le Géorgien, auteur de nombreuses fautes directes, était un peu émoussé après sa victoire tardive au tie break du 3e set, jeudi, face à Alejandro Davidovich Fokina. Mais Monfils ne lui a jamais permis non plus de rentrer dans le match, prenant les choses par le bon bout dès l’entame avec notamment une qualité de service impressionnante (100% de points gagnés derrière sa première balle au premier set).

« Nikoloz est un joueur particulier, qui frappe pratiquement tout. Mon but était de passer beaucoup de premières balles pour lui donner peu d’échanges et peu de rythme. Je suis content d’avoir fait un match aussi solide », a confirmé le n°1 français au micro du speaker, Marc Maury.

Première demi-finale depuis plus d’un an et demie

Passé un break concrétisé au huitième jeu du 1er set, le 20e joueur mondial s’est envolé vers la victoire. Seule petite fausse note : un débreak concédé alors qu’il servait pour le match à 5-2 dans le deuxième set. Sans aucune conséquence, puisque c’était pour mieux conclure dans la foulée sur le service adverse.

Un succès qui propulsera Monfils vers sa première demi-finale depuis le tournoi de Dubaï en février 2020. En cas de nouveau succès samedi, il bouclera une…17e saison consécutive en ayant joué au moins une finale dans la saison. Mais face à la tête de série n°2 Pablo Carreno Busta, difficilement vainqueur de la jeune pépite Holger Rune, ce sera encore une autre histoire.

Le programme de samedi à Metz

Hurkacz (1) – Gojowczyk (14h)
Monfils (3) – Carreño Busta (2)

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *