Nadal sur les chances de Djokovic de faire le Grand Chelem calendaire : « Je suis convaincu qu’il peut le faire »

Rafael Nadal, qui va faire son retour à la compétition à Washington cette semaine, a expliqué en conférence de presse qu’il est convaincu que Novak Djokovic peut s’imposer à l’US Open et ainsi réaliser le Grand Chelem calendaire.

Rafael Nadal, Washington 2021

A un mois du début de l’US Open, dernier Grand Chelem de la saison, Rafael Nadal débute sa préparation à Washington, où il est présent pour la première fois de sa carrière. L’Espagnol, qui n’a plus joué depuis sa défaite en demi-finale de Roland-Garros face à Novak Djokovic, jouera son premier match mercredi dans la capitale américaine.

En conférence de presse d’avant tournoi, Nadal, qui partage avec le Serbe et Roger Federer le record du nombre de victoires en Grand Chelem (20) a été interrogé sur la capacité de Novak Djokovic à faire le Grand Chelem calendaire. Le Majorquin a été catégorique sur la question, il est persuadé que le Serbe peut remporter l’US Open et ainsi écrire l’histoire. 

« Eh bien, il en a déjà gagné trois. Alors quand on en gagne trois, on peut en gagner quatre, sans aucun doute, non ? Il a fait 75 % du chemin. Il va jouer sur dur, probablement sa meilleure surface. Alors pourquoi pas ? Bien sûr, c’est quelque chose de difficile. Il y aura d’autres joueurs qui voudront réaliser le dernier Grand Chelem de la saison. »

« Mais, oui, bien sûr, il est l’un des grands favoris, probablement le grand favori pour y parvenir. Ce qu’il a accompli cette année est quelque chose d’incroyable. On va voir. Je ne sais pas. Je suis convaincu qu’il peut le faire, sans aucun doute ».

Novak Djokovic - J.O 2020
Novak Djokovic by Panoramic

Djokovic va devoir récupérer

Contrairement à Rafael Nadal qui a zappé Wimbledon et les Jeux olympiques, Novak Djokovic ne s’est pas économisé et a quitté Tokyo épuisé mentalement et physiquement. Le Serbe, qui n’a pas remporté la moindre médaille olympique, a notamment expliqué qu’il avait déclaré forfait pour le double mixte en raison de blessures. 

Le numéro un mondial a un mois pour récupérer avant le début de l’US Open. Il n’a pour le moment pas communiqué sur son calendrier avant le dernier Grand Chelem de la saison. En cas de succès, il deviendrait le premier joueur à remporter les quatre Grands Chelems sur une seule saison depuis Rod Laver en 1969. Il est déjà le seul, depuis l’Australien, à en avoir remporté quatre à la suite entre Wimbledon 2015 et Roland-Garros 2016.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *