16 ans dans le Top 10 sans en sortir : Les 5 points qui font de la longévité de Nadal un exploit inouï

Rafael Nadal, vainqueur du tournoi de Barcelone dimanche, a bouclé une seizième année de suite sans jamais sortir du Top 10. Une longévité exceptionnelle pour l’Espagnol, mesurée avec des éléments de comparaison livrés par Tennis Majors.

26 avril 2021
Rafa Nadal

Rafael Nadal a encore affolé les chiffres cette semaine. L’Espagnol a décroché dimanche son 12e titre à Barcelone, un record en Catalogne, en dominant Stefanos Tsitsipas dans une finale mémorable (6-4, 6-7, 7-5). Il a encore écrit l’histoire de l’ATP lundi, en bouclant une seizième année de suite dans le Top 10, sans jamais en sortir.

Pour bien donner la mesure de la performance de Nadal, Tennis Majors a isolé cinq stats qui montrent à quel point la performance de Nadal est incroyable.

1- Quand Rafael Nadal a-t-il intégré le Top 10 pour la première fois ?

Nadal a fait son entrée dans le Top 10 du classement ATP la semaine du 25 avril 2005, à 18 ans, après avoir gagné le tournoi de Barcelone pour la première fois de sa carrière. A l’époque, il était déjà une sensation, mais il s’est affirmé encore davantage un mois plus tard, quand il a remporté son premier titre du Grand Chelem, à Roland-Garros. 2005, une année que Nadal avait débutée à la 51e place mondiale, pour la finir en deuxième position !

Ci-dessous le classement de la semaine où Nadal est arrivé dans le Top 10. Nadal et Roger Federer sont les deux seuls joueurs de cette liste à toujours être en activité sur le circuit. Federer n’avait alors remporté que quatre de ses vingt majeurs, et il n’était numéro un mondial que depuis une grosse année.

ATP Top 10 April 2005

2- Nadal a-t-il été proche de quitter le Top 10 sur cette période ?

Sur les seize dernières années, Nadal a frôlé la sortie du Top 10 en plusieurs occasions.

L’Espagnol a chuté jusqu’à la 10e place début juin 2015, après avoir dû composer avec des pépins physiques et peiner à retrouver sa meilleure forme sur les douze mois précédents. Lors de la deuxième moitié de l’année 2014, Nadal avait déclaré forfait pour la tournée américaine après Wimbledon, en raison d’une blessure. Il a aussi subi une opération de l’appendicite après le tournoi de Bâle et a mis un terme prématuré à sa saison.

En 2015, Nadal n’a pas gagné le moindre en titre pendant la tournée européenne sur terre, s’inclinant en quart de finale à Roland-Garros contre Novak Djokovic, ce qui l’a fait tomber à la dixième place. Il y est resté pendant sept semaines avant de remonter.

Rafael Nadal & Novak Djokovic, Roland-Garros, 2015

Il a de nouveau dégringolé jusqu’à la 9e place en novembre 2016, au terme d’une saison difficile, selon ses standards. Une blessure au poignet gauche l’a contraint à déclarer forfait avant le troisième tour de Roland-Garros et à ne pas s’aligner à Wimbledon. C’était la première année depuis 2004 au cours de laquelle Nadal ne disputait pas un seul quart de finale en Grand Chelem.

L’Espagnol a de nouveau rebondi et figure maintenant dans le Top 3 sans discontinuer depuis le 12 juin 2017. Nadal a débuté son quatrième règne sur le classement ATP le 21 août 2017. Il y est resté pendant 26 semaines, portant son total à 167 comme N.1 mondial en carrière, avant de céder sa place à Roger Federer.

Nadal a depuis occupé la première place mondiale en quatre autres occasions, pour un total de 209 semaines, ce qui en fait le sixième meilleur dans l’histoire du tennis masculin, mais loin derrière Djokovic (318 au 26 avril 2021) et Federer (310). 71% de son temps sur les 16 dernières années à l’une des deux premières places du classement.

3- Quelle valeur donner à cette longévité dans le Top 10 ?

Pour mettre en perspective les 16 années consécutives passées par Nadal dans le Top 10, la légende suédois Björn Borg a terminé la saison dans le Top 10 à seulement huit reprises, quand Mats Wilander ne l’a réussi que sept fois. Connors était un temps le détenteur du record. Mais Nadal a effacé des tablettes Jimbo et sa marque établie à 789 semaines en novembre dernier. Même le grand Roger Federer ne soutient pas la comparaison avec Nadal. Le Suisse est resté 734 semaines d’affilée dans le Top 10. Une série qui a duré 14 ans.

Novak Djokovic a certainement pour ambition de rattraper Nadal au nombre de titres en Grand Chelem, mais sa meilleure série de semaines passées de suite dans le Top 10 s’est arrêtée à 555, en 2017.

Ivan Lendl et Pete Sampras sont les deux seuls autres joueurs à avoir tenu plus de 500 semaines consécutives dans le Top 10, portant le total à six. C’est déjà un accomplissement remarquable. Mais aucun ne s’approche de ce que Nadal a réalisé. Et ce n’est pas fini.

4- Quel joueur en activité pourrait battre ce record ?

Jeter un oeil aux séries en cours, concernant le nombre de semaines passées dans le Top 10, montre à quel point il y a Nadal et les autres. Dominic Thiem est deuxième de ce classement, avec 234 semaines de suite parmi les 10 premiers mondiaux. Il est suivi par Roger Federer (200) et Alexander Zverev (174).

Novak Djokovic n’est que cinquième, avec 124 semaines d’affilée dans le Top 10. Cela signifie que le Serbe devrait rester dans le Top 10 pendant environ 13 ans, sans discontinuer, soit jusqu’à ses 46 ans, pour rattraper Nadal. A priori irréalisable.

5- Qui détient le record de semaines passées consécutivement dans le Top 10 chez les femmes ?

Si Nadal est détenteur du record chez les hommes, il y a encore du chemin pour battre le record historique, hommes et femmes confondus. La légende Martina Navratilova a passé 1 000 semaines d’affilée dans le Top 10 du classement WTA.

Nadal devra passer les 186 prochaines semaines dans le Top 10, ce qui nous amènerait autour de novembre 2024, pour égaler le record de Navratilova. Il faudrait ainsi que Nadal conserve une place dans les 10 premiers mondiaux à plus de 38 ans. Et il devra continuer à obtenir des résultats sur une quinzaine de tournois du Grand Chelem, jusqu’à l’US Open 2024.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *