le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Laver Cup : Un Auger-Aliassime impérial se paye Djokovic, la “Team World” est en tête !

Felix Auger-Aliassime a réalisé une performance majeure en venant à bout de Novak Djokovic lors de la Laver Cup (6-3, 7-6). L’équipe du Reste du Monde est à un match de remporter le tournoi.

Felix Auger Aliassime et Novak Djokovic / Laver Cup 2022 © Antoine Couvercelle / Panoramic Felix Auger Aliassime et Novak Djokovic / Laver Cup 2022 © Antoine Couvercelle / Panoramic

Samedi, Novak Djokovic était “sur une autre planète”, selon les mots de Jack Sock. On pourrait presque dire la même chose de Felix Auger-Aliassime, dimanche. Le Canadien a été époustouflant. Juste après la victoire stressante du “Reste du Monde” lors du match double, « FAA » s’est payé ce Djokovic si impérial la veille, en deux sets (6-3, 7-6). La Laver Cup offre chaque jour de nouvelles histoires.

L’histoire que le Canadien a écrite dimanche, est “l’une des plus belles de sa carrière”, selon ses mots. Grâce à cette victoire, la “Team World” prend la tête du tournoi (10-8). Elle est même à un match de remporter pour la première fois la compétition londonienne. Pour cela, il faudra que Frances Tiafoe remporte les trois points de son match contre Stefanos Tsitsipas, dans la foulée.

“C’est fantastique, a avoué Auger-Aliassime au micro après la rencontre. J’ai parfois été proche de le battre dans le passé. J’y parviens enfin. Je suis fier pour l’équipe.”

Forcément, après avoir remporté son match en double juste avant avec Jack Sock, le Canadien a trouvé “très dur” d’enchaîner avec un duel contre Djokovic. D’autant que le Serbe a breaké d’entrée. Avec le même visage impérial de la veille, lorsqu’il avait terrassé Frances Tiafoe en deux sets et à peine une heure.

Mais d’une façon très inhabituelle, le Serbe, sur son service suivant, a commis une double-faute. Ce qui a permis au Canadien de raccrocher à 2-2.

Un tie-break brûlant

Djokovic a ensuite montré un visage d’agacement. Sur une simple balle envoyée hors des limites du court, l’actuel n°7 mondial s’est passablement énervé contre l’arbitre Aurélie Tourte (qui avait pourtant raison de déjuger son juge de ligne). Pour ceux qui se demandaient si le Serbe jouait, à Londres, un simple tournoi exhibition : ce n’était pas le cas dans sa tête.

Et puis, Auger-Aliassime, enfin dans son match, a enchaîné trois points brillants, dont un dernier coup droit prenant à contre-pied l’ancien n°1, pour aller chercher le break (5-3). Il a ensuite glané le premier set dans la foulée.

Ce n°13 mondial survolté ne s’est pas arrêté là. Il a breaké, quelques minutes plus tard, sur la première mise en jeu de Djokovic (1-0). Le Serbe a commis deux nouvelles double-fautes au passage. Le visage de Federer sur le banc de la “Team Europe” est paru moins enjoué que d’habitude.

La (courte) rédemption de Djokovic est arrivée après quatre fautes directes de “FAA”, sur son service. Le Serbe a débreaké. Il a fallu un dernier tie-break brûlant pour départager ces deux joueurs-là. A ce jeu-là, “FAA” n’a pas craqué. Dimanche matin, la “Team World” était menée 8-4 lors de la Laver Cup. Elle est désormais en tête, à une rencontre de conclure.

LAVER CUP 2022
EUROPE 8 – RESTE DU MONDE 7, APRÈS 9 MATCHES

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *