8 mars 1980 : Le jour où McEnroe a subi sa première défaite en Coupe Davis

John McEnroe, jusque-là invaincu en Coupe Davis, concède le 8 mars 1980 sa première défaite dans la compétition, sur la terre battue lente de Buenos Aires, face à José Luis Clerc. Les Etats-Unis finiront par être éliminés par l’Argentine.

John McEnroe, On This Day

Ce qu’il s’est passé ce jour-là : Un marathon sur deux jours et une première défaite en Coupe Davis pour McEnroe

Le 8 mars 1980, à Buenos Aires, John McEnroe subit la première défaite de sa carrière en Coupe Davis, battu par José Luis Clerc, après plus de six heures de combat (6-3, 6-2, 4-6, 13-11). Le match s’achève le samedi, après avoir été interrompu par l’obscurité vendredi soir, avant que les joueurs ne puissent entamer un quatrième set long de 3 heures et 9 minutes. Quelques heures après avoir terminé l’un des plus longs matchs de l’histoire du tennis, McEnroe est de retour sur le terrain pour jouer le double avec Peter Fleming.

Les personnages : Le talenteux McEnroe et le terrien Clerc

John McEnroe, né en 1959, éblouit le monde du tennis dès ses premier pas sur le circuit, en 1977, lorsqu’à l’âge de 17 ans, il s’aligne à Wimbledon en tant qu’amateur pour s’extraire des qualifications et atteindre les demi-finales. « Mac » est extrêmement talentueux. Son jeu est basé sur le toucher de balle et la précision, le tout agrémenté d’un service aussi original qu’efficace, souvent suivi au filet. En 1979, il devient le plus jeune vainqueur de l’histoire de l’US Open, en battant en finale Vitas Gerulaitis (7-5, 6-3, 6-3). Il crée également la surprise cette année-là en venant à bout de Björn Borg (7-5, 4-6, 6-2, 7-6) en finale du World Championship Tennis. Le 3 mars 1980, ayant remporté 12 tournois au cours des 12 derniers mois, il devient N.1 mondial pour la première fois.

mcenroe_wimbledon_otd_12_10

José Luis Clerc est né en 1958. Spécialiste de la terre battue, l’Argentin remporte son premier titre sur sa surface préférée en 1978, à Florence (en battant Patrice Dominguez en finale, 6-4, 6-2, 6-1). En 1979, il atteint les huitièmes de finale à Wimbledon et à l’US Open. En mars 1980, Clerc est N.15 mondial.

Le lieu : Buenos Aires

La rencontre de la Coupe Davis 1980 entre l’Argentine et les États-Unis se déroule sur la terre battue du Buenos Aires Lawn Tennis Club, dont le court central peut accueillir jusqu’à 5 500 spectateurs.

L’histoire : McEnroe dépassé par la surface trop lente

En 1980, la Coupe Davis se déroule sous un format différent de celui que nous connaissons aujourd’hui. À l’époque, pour remporter la compétition, un pays comme l’Argentine doit passer par une phase sud-américaine, puis une finale interzones américaine, avant de pouvoir affronter des pays d’autres continents dans la « zone interzone ».

La rencontre de mars 1980 entre l’Argentine et les États-Unis est la finale de la phase interzones américaine. L’Argentine a décidé de jouer sur des terrains en terre battue lents, car la plupart des joueurs américains, dont John McEnroe, le nouveau N.1 mondial, sont plus à l’aise sur surfaces rapides. Avec de grands spécialistes comme Guillermo Vilas et José Luis Clerc, l’Argentine peut espérer renverser l’équipe américaine. Surtout que Jimmy Connors, bien que sollicité par Arthur Ashe et John McEnroe, a refusé de participer.

José Luis Clerc, Roland-Garros, 2021

Lors du match d’ouverture, devant une foule déchaînée, Clerc, surnommé « Batata » (« patate douce ») par ses propres supporters, affronte une pâle version de McEnroe, désorienté par une surface particulièrement lente. L’Argentin se détache deux sets à rien presque facilement, 6-3, 6-2. Cependant, l’Américain s’accroche pour remporter le troisième set, 6-4, et le match est alors interrompu par l’obscurité et reporté au lendemain.

C’est un tout autre McEnroe qui revient sur le court samedi. Servant beaucoup plus fort que la veille, il sert même pour le set, mais manque l’occasion d’emmener Clerc au cinquième set. Au lieu de cela, les deux joueurs tiennent leur service jusqu’à ce que l’Argentin réussisse à conclure un set de trois heures et neuf minutes, scellant ainsi sa victoire sur McEnroe, 6-3, 6-2, 4-6, 13-11. C’est la première fois que le gaucher est battu en Coupe Davis.

Bien qu’à l’époque, le New York Times affirme que le match a duré six heures et demie, il n’existe pas de trace officielle de la durée du match et il est plus probable que la rencontre entre Clerc et McEnroe ait duré quinze minutes de moins.

La postérité du moment : McEnroe encore battu le dimanche, les Etats-Unis éliminés d’entrée

Le même jour, Guillermo Vilas battra Brian Gottfried (7-5, 6-4, 6-3), ce qui donnera à l’Argentine une avance de 2-0. Mais McEnroe et Peter Fleming remporteront facilement le double. Le lendemain, McEnroe, qui avait subi sa première défaite en Coupe Davis contre Clerc, verra son week-end tourner au cauchemar lorsqu’il sera battu par Guillermo Vilas (6-2, 4-6, 6-3, 2-6, 6-4).

Malgré leur bon départ lors de cette Coupe Davis 1980, Vilas et Clerc seront battus en demi-finale par la Tchécoslovaquie d’Ivan Lendl. Selon Sports Illustrated, leurs disputes incessantes seraient l’une des principales raisons de leur défaite.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *