Roger Federer en 2020 : Plus d’opérations que de tournois joués, une année à oublier

Roger Federer n’a disputé qu’un seul tournoi, l’Open d’Australie, où il a atteint les demi-finales. Deux opérations ont plombé la saison du Suisse, dont la détermination reste intacte alors qu’il approche des 40 ans.

Cette année est à oublier pour beaucoup – y compris Roger Federer, dont le temps passé sur le court aura été très limité. Néanmoins, il y a des points positifs pour lui en 2020.

  • Classement fin 2019 : 3
  • Classement fin 2020 : 5
  • Bilan de l’année : 5-1
  • Titre : 0

Meilleure performance : Sa demie à l’Open d’Australie

La meilleure performance de Federer a eu lieu en janvier. Sur son seul tournoi de la saison, l’Open d’Australie, où il a atteint les demi-finales. Après deux premiers tours remportés contre Steve Johnson puis Filip Krajinovic, il a dû faire face au local John Millman, ce qui lui a permis de remporter sa 100e victoire en carrière à Melbourne.

En huitièmes de finale, il a perdu le premier set contre le Hongrois Marton Fucsovics, mais s’est montré à l’aise par la suite. Mais ce fut une rencontre encore plus difficile en cinq sets en quarts de finale, où il a  sauvé sept balles de match et battu Tennys Sandgren 6-3, 2-6, 2-6, 7-6(8), 6-3. Novak Djokovic, son adversaire en demi-finales, était lui beaucoup trop fort pour le Suisse.

Meilleur résultat en Grand Chelem : L’Open d’Australie, le seul qu’il a disputé

Cette défaite en demi-finales a marqué la fin de la saison 2020 pour Federer. Après l’annulation de son bien-aimé Wimbledon, il a manqué l’US Open puis Roland-Garros, après avoir subi une opération arthroscopique au genou droit.

Le meilleur moment de sa saison : L’athlète le mieux payé du monde

Outre sa demi-finale à l’Open d’Australie, Federer a dû se réjouir du classement annuel de Forbes. Selon le magazine américain, Federer est désormais l’athlète le mieux payé au monde – 100 millions de dollars rien qu’avec les revenus de sponsoring.

Le “pire” moment de sa saison : son absence quasiment toute l’année

La prise de conscience que son rétablissement après l’opération allait prendre plus de temps que prévu l’a touché. Opéré après sa demie à Melbourne, Federer a été victime d’une rechute à l’entraînement. Il a par conséquent subi « une rapide arthroscopie supplémentaire » sur son genou droit. Il a donc annoncé en juin qu’il ne reviendrait sur le circuit qu’en 2021.

Hors-court : Federer au chevet de causes caritatives

Athlète le mieux payé du monde et donc généreux donateur. Roger Federer a fait don d’un million de francs suisses aux familles les plus défavorisées en Suisse pendant la pandémie de coronavirus. Quelques mois plus tôt, le Bâlois avait disputé une exhibition avec Rafael Nadal devant 51 954 spectateurs. Le tout au profit de sa fondation éponyme, qui vient en aide à des enfants pauvres en Afrique et en Suisse.

Suite à l’annulation officielle de Wimbledon au printemps, Federer, octuple vainqueur du Grand Chelem londonien, a prêté sa voix à une vidéo pour rendre hommage au tournoi et aux travailleurs de santé en première ligne à travers le monde en raison de la pandémie de coronavirus.

Son auto-évaluation : “Je suis très excité de voir ce que l’avenir me réserve”

Federer était très motivé à l’idée d’aborder la saison 2021, comme il l’a confié à son équipementier, Uniqlo, le 18 novembre.

“Actuellement, ce qui est important pour moi, c’est de revenir avec mon genou rétabli et d’être à 100 % de mes capacités physiques. J’ai envie d’être sur le court, de profiter du public, de gagner à nouveau de grands matches. Je suis vraiment très, très excité de voir ce que l’avenir me réserve. Je crois en avoir encore sous le capot.”

L’avis de Tennis Majors

Ce n’est évidemment pas un grand cru pour Federer, avec si peu de matches joués et aucune finale disputée sur le circuit ATP, une première pour lui au XXIe siecle. Son dernier titre du Grand Chelem remonte à bientôt quatre ans, à l’Open d’Australie 2017 – et il a dû subir une opération aux deux genoux. Son corps souffre après plus de deux décennies au sommet. Mais sa détermination à revenir au tennis ne fait aucun doute : il est convaincu qu’il sera de retour en 2021, l’année de ses 40 ans.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *