Nadal estime que « le plus juste » est de laisser Djokovic disputer l’Open d’Australie

Rafael Nadal a réagi, lundi, à la décision de la Justice australienne de libérer Djokovic du centre de rétention. « La justice a parlé », a-t-il lancé.

Rafael Nadal

Rafael Nadal a donné son avis. Lundi, la Justice australienne a ordonné la libération de Djokovic du centre de rétention dans lequel il était retenu depuis le 6 janvier. L’Espagnol a réagi sur la radio espagnole Onda Cero. Pour lui, « le plus juste » est que le Serbe dispute l’Open d’Australie (17-30 janvier).

« La justice a parlé, a estimé Nadal. Même si je peux ne pas être d’accord sur certaines choses avec Djokovic. » Le n°1 mondial n’est pas vacciné contre le Covid-19. Malgré un premier jugement favorable, Djokovic n’est pas assuré de disputer le premier Grand Chelem de l’année. Le ministère de l’Immigration peut toujours l’expulser du territoire.

« Je suis un défenseur de la justice, a souligné Nadal. Sur le plan personnel, je préfère de loin qu’il ne joue pas ! Mais pour notre sport, c’est bien mieux que les meilleurs soient sur le court. »

Jeudi dernier, interrogé sur la situation de Djokovic, Nadal avait rappelé que « chacun est libre de prendre sa décision, mais il y a des conséquences. » « D’un côté, je suis désolé pour lui, avait-il poursuivi. Mais il connaissait les conditions. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *