Abonnez-vous à la newsletter

Nadal débute parfaitement l’Open d’Australie avec un succès en trois sets, et ça dure depuis 2016 en Grand Chelem

Rafael Nadal s’est imposé 6-1, 6-4, 6-2 face à Marcos Giron au premier tour de l’Open d’Australie ce lundi. L’Espagnol n’a plus perdu de set au premier tour d’un Grand Chelem depuis Melbourne 2016.

Rafael Nadal, Open d'Australie 2022 Rafael Nadal, Open d’Australie 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Open d’Australie 2022 | Tableau | Programme

Pour prendre un set à Rafael Nadal au premier tour d’un Grand Chelem, il faut se lever tôt ! Cela n’est plus arrivé à l’Espagnol depuis… l’Open d’Australie 2016, lors de sa défaite face à Fernando Verdasco. L’actuel cinquième joueur mondial reste sur une série de 56 sets remportés en 56 sets disputés au premier tour de Grand Chelem.

L’Espagnol a donc poursuivi cette belle série ce lundi en s’imposant 6-1, 6-4, 6-2 face à Marcos Giron, 66e mondial, pour son en entrée à l’Open d’Australie. Une rencontre qui a duré 1h39 et au cours de laquelle Rafael Nadal s’est montré très sérieux, en affichant notamment un très bon niveau au service.

Avec 7 aces, 84% de points remportés derrière sa première balle et 62% derrière sa seconde, le Majorquin n’a pas perdu une seule fois sa mise en jeu, mais a tout de même dû sauver deux balles de break, dans la dernière manche. Ses difficultés dans le même compartiment du jeu l’an dernier et ses douleurs au dos semblent très lointaines. 

Rafael Nadal, Open d’Australie 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Très agressif, Nadal a signé 34 coups gagnants

Après avoir remporté le tournoi de Melbourne il y a deux semaines, Rafael Nadal a donc signé une cinquième victoire consécutive ce lundi sur la Rod Laver Arena. Face à Marcos Giron, l’Espagnol a montré qu’il était toujours en train de monter en puissance. D’entrée de match, il a placé une accélération qui a laissé l’Américain sur place.

Rafael Nadal a remporté sept jeux consécutifs pour mener 6-1, 2-0. Le vainqueur de l’édition 2009 de l’Open d’Australie a dicté le jeu avec son coup droit et a notamment signé 34 coups gagnants pour 26 fautes directes. En face, Marcos Giron a subi toute la partie et a terminé la rencontre avec 23 fautes directes pour seulement 10 coups gagnants. 

Le deuxième set en poche, Rafael Nadal a comme à son habitude mis en énorme pression à son adversaire dès le début du troisième acte. Tactique payante car l’Espagnol a fait le break pour se détacher rapidement 2-0 puis 4-1 avec un double break. Sérieux du début à la fin, il a conservé cet avantage pour conclure la rencontre. Il défiera Yannick Hanfmann au deuxième tour à Melbourne.

« Ce qui aide vraiment, c’est de passer des heures sur le terrain à jouer et à et s’entraîner avec les meilleurs joueurs. J’ai besoin de temps sur le circuit. Bien sûr, jouer des matchs officiels sans aucun doute, mais aussi de m’entraîner avec les meilleurs joueurs. C’est ce dont j’ai besoin aujourd’hui pour essayer de retrouver le niveau dont j’ai besoin pour me battre pour ce que je veux et être en bonne santé. Si cela arrive, j’espère continuer à avoir des chances de continuer et me battre pour les choses que je veux. »

  • Les têtes de série qui ont perdu lundi à l’Open d’Australie (1er tour) : Norrie (12), Harris (30)
  • Les têtes de série qui ont gagné lundi à l’Open d’Australie (1er tour) : Nadal (6), Berrettini (7), Hurkacz (10), Shapovalov (14), Garin (16), Monfils (17), Carreño Busta (19), Opelka (23), Sonego (25), Khachanov (28), Alcaraz (31)
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.