Roland-Garros, le récap du tableau masculin : Zverev et Medvedev qualifiés sans trembler, Tsitsipas perd son premier set du tournoi

Votre guide pour tout ce qu’il faut savoir sur la 6e journée de Roland-Garros chez les hommes, avec les qualifications de Zverev, Medvedev, Tsitsipas et Nishikori

5 juin 2021
Alexander Zverev, Roland-Garros 2021
  • Ils ont gagné ce vendredi à Roland-Garros (3e tour) : Daniil Medvedev (N°2), Stefanos Tsitsipas (N°5), Alexander Zverev (N°6), Cristian Garin (N°22), Kei Nishikori, Alejandro Davidovich Fokina, Federico Delbonis
  • Ils ont été éliminés ce vendredi à Roland-Garros (3e tour) : Casper Ruud (N°15), Fabio Fognini (N°27), John Isner (N°31), Reilly Opelka (N°32)
  • Pour suivre toute l’actualité de Roland-Garros, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Le programme de samedi est à retrouver ici
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.

Zverev et Medvedev faciles

Habitué des premiers tours marathons en Grand Chelem, Alexander Zverev a retenu la leçon. Malgré un premier match où il a été poussé au cinquième set par Oscar Otte, l’Allemand s’est montré sérieux depuis. Ce vendredi, la tête de série numéro 7 a facilement dominé Laslo Djere sur un court central couvert en raison de la pluie (6-2, 7-5, 6-2). Avec 31 coups gagnants et 18 points remportés à la volée sur 24 montées (75% de réussite), Zverev n’a laissé aucune chance à un Djere trop brouillon (45 fautes directes). Qualifié pour les huitièmes de finale, l’Allemand sera opposé à Kei Nishikori.

Alors qu’il n’avait pas réussi à remporter deux matchs de suite sur terre battue cette saison, Daniil Medvedev vient d’en enchaîner trois à Roland-Garros ! Le Russe a passé le test Reilly Opelka avec succès ce vendredi (6-4, 6-2, 6-4) pour décrocher son billet pour les huitièmes de finale. C’est la première fois de sa carrière que le numéro deux mondial atteint ce stade de la compétition à Paris. Medvedev a parfaitement maîtrisé le service adverse : Opelka n’a claqué que 5 aces, un très faible total pour l’un des meilleurs serveurs du circuit. Le Russe a terminé la rencontre avec 9 aces, 89% de points remportés derrière sa première balle et 28 coups gagnants. Il aura un nouveau test au prochain tour face à un spécialiste de la terre battue, Cristian Garin.

Tsitsipas bousculé mais pas coulé

Programmé en night session sur le court Philippe-Chatrier, Stefanos Tsitsipas a été bousculé par le géant américain John Isner (5-7, 6-3, 7-6, 6-1). Dominé à l’échange et trop imprécis en retour de service, le Grec a perdu son premier set du tournoi. Pas de quoi s’affoler pour le cinquième joueur mondial qui a réagi de très belle manière.

Stefanos Tsitsipas a réglé la mire en retour et a haussé son niveau de jeu. Il n’a plus été breaké une seule fois de la rencontre par John Isner et a joué le tie-break du troisième set à la perfection, en grand champion. Le Grec a terminé la rencontre avec 39 coups gagnants pour seulement 19 fautes directes. Qualifié pour les huitièmes de finale, il sera opposé à Pablo Carreño Busta dimanche.

Delbonis, l’éloge de la persévérance

Tout vient à point à qui sait attendre. Ce vendredi, Federico Delbonis, 30 ans et 57e mondial, s’est qualifié pour son premier huitième de finale en Grand Chelem. A Roland-Garros, l’Argentin a battu la tête de série numéro 27 Fabio Fognini (6-4, 6-1, 6-3). Il confirme ainsi sa superbe saison sur terre, où il compte pour le moment 19 victoires.

Delbonis a su profiter des nombreuses fautes directes de Fognini (53 au total), qui était dans un très mauvais jour. L’Argentin a été solide au service, avec notamment 78% de points remportés derrière sa première balle. Il défiera Alejandro Davidovich Fokina dimanche pour tenter de se qualifier pour les quarts de finale.

Davidovich Fokina a enflammé Roland-Garros

Alejandro Davidovich Fokina et Casper Ruud (N°15) ont offert à Roland-Garros, et plus particulièrement au public du court N°14, l’un des plus beaux matchs du tournoi (7-6, 2-7, 7-6, 0-6, 7-5). Voir le Norvégien, 16e mondial et demi-finaliste à Madrid, à ce niveau n’a pas surpris, mais en face l’Espagnol a été étonnant. Le 46e joueur mondial a enflammé la porte d’Auteuil avec un jeu qui sied parfaitement à la terre battue.

Ce combat a été exceptionnel et s’est terminé sur un jeu totalement épique. Ruud a sauvé quatre balles de match, dont une sur un lob qui a effleuré la ligne de fond de court. Davidovich Fokina a sauvé une balle de débreak en optant pour un service à la cuillère ! L’Espagnol s’est finalement imposé et s’est mis à genou pour célébrer une deuxième qualification en huitièmes de finale d’un Grand Chelem. Il y retrouvera Federico Delbonis.

Nishikori va pouvoir souffler

Après avoir joué et remporté deux marathons en cinq sets, contre Alessandro Giannessi au premier tour et face à Karen Khachanov au deuxième, Kei Nishikori n’a pas eu à tirer sur la corde ce vendredi. Le Japonais a remporté la première manche 7-5 face au qualifié suisse Henri Laaksonen, avant de bénéficier de l’abandon de ce dernier pour filer en huitièmes de finale.

Touché aux adducteurs, Laaksonen n’a malheureusement pas pu poursuivre la rencontre. « A 2-1, j’ai senti une douleur sur l’adducteur, je ne sais pas lequel c’est, à l’intérieur. Je ne pouvais plus bouger à ce moment-là », a déclaré le Suisse en conférence de presse. Nishikori affrontera Alexander Zverev au prochain tour.

Les autres résultats

  • Pablo Carreño Busta (N°12) sera au rendez-vous des huitièmes de finale de Roland-Garros. L’Espagnol a facilement battu l’Américain Steve Johnson (6-4, 6-4, 6-2) et sera opposé à Stefanos Tsitsipas ou John Isner au prochain tour.
  • Après avoir sauvé deux balles de match au tour précédent, Cristian Garin (N°22) a connu une rencontre plus tranquille ce vendredi. Le Chilien s’est imposé en quatre manches face à Marcos Giron (6-1, 5-7, 6-2, 6-2) et sera le prochain adversaire de Daniil Medvedev.
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *