le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Gilles Moretton (FFT) prêt à être “le liant” qui manque entre les instances de direction du tennis mondial

Dans un entretien à Tennis Majors, le président de la FFT, Gilles Moretton estime pouvoir jouer un rôle pour que ATP, WTA, ITF et les quatre tournois du Grand Chelem coopèrent.

When will the tennis season restart? Andrea Gaudenzi answers. Balles Head Tour du turnoi Open sud de France

Président de la FFT depuis février, Gilles Moretton a débuté, lundi dernier, son premier Roland-Garros dans ce rôle. Dans un entretien à Tennis Majors à paraître ce samedi, le nouvel homme fort du tennis français se positionne notamment sur l’enjeu de la gouvernance et se dit prêt à amener le liant qui manque entre toutes les instances, en manque flagrant d’unité de vision à ses yeux.

“S’il y a bien un enjeu qui est très important pour le tennis mondial aujourd’hui, c’est la réflexion que mènent l’ITF, l’ATP, la WTA et les quatre tournois du Grand Chelem sur l’avenir de la gouvernance de ce sport. Donc, on travaille tous ensemble. J’ai découvert cet univers-là : il n’y a aujourd’hui pas vraiment d’unité dans tout ça, chacun tire un peu dans son sens”, a t-il déclaré.

L’ancien joueur professionnel (1977-1985) compte mettre à profit cette expérience pour faire avancer cette coopération entre ATP, WTA, ITF et les quatre Grands Chelems. “J’espère aider avec cette sensibilité (d’ex-)joueur. Je m’entends aussi aussi très bien avec Andrea Gaudenzi car on parle le même langage…”

“Ce n’est pas normal qu’un sport planétaire qui a de l’argent, qui est retransmis par les télévisions et a de beaux sponsors sur les bâches de fond de court ne soit pas capable de nourrir plus de 250 joueurs au monde. Il y a un vrai problème de l’ITF et de la gouvernance internationale.”

Gilles Moretton

Gilles Moretton a avoué avoir déjà commencé à échanger avec Roger Federer et Rafael Nadal, qui font partie du conseil des joueurs de l’ATP. “Si je peux fédérer autour de tout ça, me mettre autour de la table pour échanger avec des joueurs comme Nadal et Federer, ce que j’ai déjà commencé à faire, je serai ravi.”

L’ancien président de la ligue Auvergne Rhône-Alpes ne donne pas de cadre formel à ce qui pourrait être une mission de coordinateur mais il “espère, à un moment donné, être ce liant dans la réflexion qui est en train de se mener.”

Gilles Moretton estime notamment que l’ITF (Fédération Internationale de Tennis) aurait dû beaucoup mieux agir pour permettre à davantage de joueurs de vivre du tennis. “Ce n’est pas normal qu’un sport planétaire qui a de l’argent, qui est retransmis par les télévisions et a de beaux sponsors sur les bâches de fond de court ne soit pas capable de nourrir plus de 250 joueurs au monde. Il y a un vrai problème de l’ITF et de la gouvernance internationale. S’ils n’ont pas été capables d’y parvenir, ça veut dire qu’on doit tous, les tournois du Grand Chelem, les ATP 1000, réfléchir à ce qu’on peut faire. Parce qu’on a besoin des “petits joueurs” pour que les grands s’expriment.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.