Tsitsipas soulagé, Berrettini pressé, les Français éjectés : Revivez la journée messieurs

Découvrez les principaux résultats du troisième jour dans le tableau masculin de Roland-Garros. Novak Djokovic et Matteo Berrettini, notamment, se sont qualifiés pour le deuxième tour.

Suivez les matchs en direct

Ils ont assuré : Djokovic et Berrettini n’ont pas perdu de temps, Garin a lâché un set

  • Djokovic tranquille : Novak Djokovic est sur une série de 32 victoires d’affilée depuis le début de l’année 2020, sans compter sa disqualification à l’US Open. Une folle série que le Serbe, tête de série No 1, a pris le temps de poursuivre au premier tour de Roland-Garros. En 1h37 de jeu, le Belgradois a usé de toute sa panoplie tennistique pour dégoûter le Suédois Mikael Ymer en trois manches (6-0, 6-2, 6-3). Prochain adversaire pour le « Djoker » : Ricardas Berankis.

  • Berrettini à vitesse grand V : En 1h48 de jeu et avec seulement sept jeux concédés, Matteo Berrettini (No 7) n’a pas traîné face à Pospisil, au premier tour de Roland-Garros. Une victoire en trois sets (6-3, 6-1, 6-3) pour l’Italien, qui a breaké son adversaire au moins deux fois par set. De son côté, il n’a eu qu’une balle de break à sauver. Au prochain tour, il affrontera le Sud-africain George Harris, tombeur d’Alexei Popyrin (6-4, 6-4, 7-6).

  • Garin évite le piège Kohlschreiber : Cette rencontre avait tout du traquenard pour le Chilien Garin (No 20) mais il s’en est brillamment sorti, au terme d’un beau combat de 2h54. Victorieux de Philipp Kohschreiber, le joueur de 24 ans a lâché le deuxième set mais s’est bien repris pour s’imposer (6-4, 4-6, 6-1, 6-4). Il devra se défaire de Marc Polmans, tombeur d’Ugo Humbert ce mardi.

 

Ils en ont bavé : Rublev renversant

  • Rublev a tremblé : Le Russe, tout juste vainqueur du tournoi de Hambourg face à Tsitsipas, est passé tout proche de l’élimination au premier tour de Roland-Garros. Mené deux sets zéro et 5-2 dans le troisième set par Sam Querrey, le joueur de 22 ans a complètement renversé la situation pour s’imposer en cinq manches (6-7, 6-7, 7-5, 6-4, 6-3) et 3h17 de jeu. Il devra se méfier de Davidovich Fokina au tour suivant.

  • Tsitsipas est revenu de loin : L’affaire semblait bien mal embarquée pour Stefanos Tsitsipas. Après moins d’1h30 de jeu, le Grec était mené deux manches à rien par un Jaume Munar opportuniste et efficace. Mais la tête de série numéro 5 s’est réveillée juste à temps pour éviter une cruelle désillusion et s’est finalement imposée en trois sets (4-6, 2-6, 6-1, 6-4, 6-4). Il lui faudra davantage serrer le jeu au prochain tour, face à Pablo Cuevas.

Les Français : Mardi noir

  • Humbert quitte déjà Roland-Garros : Le Français, 38e joueur mondial, ne sera pas présent au deuxième tour de Roland-Garros. Il est tombé face au modeste Australien Marc Polmans, 122e mondial et lucky loser. Une défaite en quatre manches, 6-2 6-2 3-6 6-3, synonyme de grosse désillusion pour le Tricolore, qui venait de battre Daniil Medvedev à Hambourg. L’hécatombe continue côté Français.

  • Mayot, ça n’a pas pris : Face à Alejandro Davidovich Fokina, huitième de finaliste à l’US Open 2020, Harold Mayot n’a pas fait le poids. Battu en trois manches, 7-6 6-3 7-5, le Tricolore n’aura pas créé l’exploit. Au prochain tour, l’Espagnol défiera Andrey Rublev, vainqueur en cinq manches de Sam Querrey.

 

 

  • Gasquet n’a pu faire qu’illusion : Un set accroché, deux autres rapidement pliés, voilà commencer résumer de manière très succincte le match perdu par Richard Gasquet face à Roberto Bautista Agut (7-6, 6-2, 6-1). En grande forme, l’Espagnol n’a laissé que des miettes au Biterrois, dont l’aventure à Roland-Garros s’achève donc déjà.

  • Barrère impuissant : Opposé à Grigor Dimitrov, Grégoire Barrère n’a pas été en mesure de rivaliser et s’est incliné en trois sets secs (6-3, 6-2, 6-2). Au 2e tour, le Bulgare affrontera Andrej Martin, vainqueur du Portugais Joao Sousa (7-5, 6-1, 6-2).

 

  • Simon y a (un peu) cru : Récemment entré dans le Top 10 mondial pour la première fois de sa carrière, Denis Shapovalov présentait un obstacle de taille pour Gilles Simon. Le Français a pourtant donné du fil à retordre au Canadien, pas toujours souverain sur ses mises en jeu et contraint de céder le troisième set. Mais la hiérarchie a finalement été respectée et c’est donc le joueur de 21 ans qui a validé son billet pour le 2e tour (6-2, 7-5, 5-7, 6-3).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *