le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Schwartzman déroule contre Bublik pour prendre la tête du groupe A

Diego Schwartzman n’a pas laissé un seul quart-temps à Alexander Bublik ce lundi pour son premier match à l’UTS4. El Peque s’empare ainsi de la tête du groupe A avant d’affronter Grigor Dimitrov plus tard dans la journée.

Diego Schwartzman at UTS in 2021 Diego Schwartzman at UTS in 2021 © UTS

UTS4 – Groupe A

Schwartzman bat Bublik : 15-14, 20-10, 18-13

  • L’information principale : Diego Schwartzman a surclassé Alexander Bublik pour son premier match à l’UTS.
  • Vous apprendrez aussi : Le premier quart-temps s’est joué sur un détail.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Parce que Schwartzman et Bublik ont aussi fait le show en dehors.

Trois quart-temps ont suffi à Diego Schwartzman pour décrocher sa première victoire à l’Ultimate Tennis Showdown. El Peque a bien géré son affaire pour se défaire d’Alexander Bublik ce lundi (15-14, 20-10, 18-13) et entrer dans l’UTS4 par un succès.

Si Schwartzman a arraché le gain du premier quart-temps sur le fil, grâce à un point décisif qui s’est terminé au buzzer, l’Argentin a profité de la baisse de régime et de concentration du Kazakh pour le mettre K.-O. dans la deuxième période et enchaîner sur un troisième quart-temps encore bien maîtrisé.

El Peque prend ainsi la tête du groupe A, à la faveur d’une meilleure différence de quart-temps que Cristian Garin, tombeur de Grigor Dimitrov dans la premier match de la journée dans cette poule. Schwartzman affrontera le Bulgare plus tard dans la journée pour faire un grand pas vers les demi-finales.

Le classement du groupe A

  • 1- Diego Schwartzman : 1-0 (3-0)
  • 2- Cristian Garin : 1-0 (3-1)
  • 3- Grigor Dimitrov : 0-1 (1-3)
  • 4- Alexander Bublik : 0-1 (0-3)

Bublik privé de rosé, Schwartzman le danseur

Arrivé sur le court en demandant au juge-arbitre de l’UTS, Stéphane Apostolou, s’il était possible de lui amener une bouteille de rosé sur le bord du terrain, après avoir carburé au champagne plus tôt dans la journée, Bublik a abordé ce match en toute décontraction. Mais il a fait le match avec Schwartzman pendant un quart-temps.

“The Bublik Enemy” a pris son adversaire de court en utilisant sa carte “Winners Count 3” sur le service de l’Argentin, ce qui est inhabituel à l’UTS. Un risque payant pour revenir à 12-12, avec un coup gagnant validé sur une amortie que Schwartzman n’a pu toucher. Bublik s’est ainsi retrouvé en situation de jouer un point décisif sur son service. Mais il l’a vendangé avec une grossière faute en coup droit et a permis à Schwartzman de faire la course en tête.

Déjà appliqué, l’Argentin a encore davantage serré le jeu, tout en étalant ses talents de danseur. Le Kazakh, quant à lui, est peu à peu sorti de son match. Il s’est frustré de ne pas pouvoir ses services puissants habituels, faute de deuxième balle, et a tenté des aces qui se sont régulièrement transformés en double-faute.

Alexander Bublik at UTS in 2021
Alexander Bublik at UTS in 2021 © UTS

Signe que la réussite était du côté de Schwartzman, un de ses services a attrapé la bande pour retomber juste de l’autre côté du filet. “No-let”, point accordé et Bublik a éructé. Il lui faudra se ressaisir et tenir sa concentration sur la durée d’un match pour se donner une chance de se joindre au dernier carré. Il affrontera Garin en dernier match de la session de soirée. D’ici là, il aura le temps de se faire un petit verre de rosé.

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *