Paire mis K.-O. par la chaleur, Moutet qualifié pour le Final 4

Malmené par son adversaire et étouffé par la chaleur, Benoît Paire a quitté le court alors que Corentin Moutet avait remporté les deux premiers quart-temps. Finalement victorieux par forfait (4-0), le joueur de 21 ans prend provisoirement la place qualificative pour les demies en attendant l’autre match du groupe B entre Fernando Verdasco et Dustin Brown.

Benoît Paire, UTS 2020

L’affiche avait de quoi faire saliver, mais son issue laisse un goût d’inachevé. Alors qu’il était mené par un Corentin Moutet bien en jambes et qui se dirigeait tout droit vers la victoire, Benoît Paire a quitté le court de la Mouratoglou Academy, laissant son adversaire gagner par forfait (4-0). L’aventure de l’UTS2 s’arrête là pour « The Rebel ». « The Tornado » sera au rendez-vous des demi-finales dimanche, Dustin Brown ayant remporté le premier quart-temps contre Fernando Verdasco, qui ne peut donc plus dépasser les Français pour la première place du groupe B.

Dès le début du match, Paire s’est montré égal à lui-même. Capable de fulgurances, à l’image d’un retour long de ligne tonitruant ou de montées au filet conclues avec brio, « The Rebel » a aussi commis beaucoup d’erreurs évitables, notamment sur retour de revers. Appliqué, Moutet a profité des nombreux cadeaux de son compatriote pour faire la course en tête et remporter le premier quart-temps (18-15).

Paire : « Déjà que je ne suis pas le meilleur sur le plan physique… »

« Je me suis souvent loupé sur mon revers, j’ai envoyé trop de balles dans le filet, a pesté l’Avignonnais en répondant à une question de Jenny Drummond. Je suis confiant, mais regardez-moi ce soleil ! Déjà que je ne suis pas le meilleur sur le plan physique, alors dans de telles conditions… »

Ces conditions climatiques accablantes (près de 40°C au soleil à Sophia-Antipolis ce samedi), le 22e joueur mondial a semblé davantage en pâtir que son opposant. Propre sur ses mises en jeu et vaillant en défense, « The Tornado » s’est détaché dans le deuxième quart-temps grâce à sa carte « Point suivant compte double ». Après deux fautes de pied injustifiées à son sens, Paire a perdu le fil et, du même coup, le deuxième quart-temps (18-11).

Moutet premier supporter de Brown

Le protégé de Morgan Bourbon a semblé se rebiffer dans la manche suivante, lors de laquelle les deux Français se sont rendu coup pour coup. Jusqu’à ce que Moutet, non sans une grosse dose de réussite, ne convertisse sa carte « Coup gagnant compte triple » sur un deuxième service validé grâce à la « no-let rule » ! Passé de 6-5 à 9-5, il paraissait très bien parti pour plier l’affaire. Il n’en a pas eu le temps, Paire ayant soudainement décidé de quitter le court.

Juste après ce départ inopiné, Moutet a eu une explication musclée avec l’arbitre de chaise, à son sens trop conciliant vis-à-vis de son adversaire. Cette rencontre s’est donc conclue dans la confusion, mais elle ne doit pas occulter l’essentiel : avec cette victoire par forfait (4-0), « The Tornado » se retrouve en position idéale pour rallier le Final Four. Ce qui deviendra réalité si Dustin Brown arrache au moins un quart-temps face à Fernando Verdasco.

Découvrez l’UTS, la nouvelle compétition qui révolutionne le tennis

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *