3 ou 5 sets ? « L’essence du tennis n’est pas de faire durer l’effort »

Match Points est une émission de débats de Tennis Majors présentée par Josh Cohen. Dans cet épisode, nos invités débattent sur la durée des matchs de tennis et sur le format des Grands Chelems.

1 décembre 2020

Lors du Masters de Londres, les joueurs ont été interrogé sur le format des matchs de tennis, et notamment en Grand Chelem. Le numéro un mondial Novak Djokovic a expliqué qu’il était favorable à un changement. Passer en deux sets gagnants permettrait selon lui d’attirer un plus jeune public.

Dans le dernier épisode de l’émission Match Points animée par Josh Cohen, Marion Bartoli, vainqueure de Wimbledon en 2013, Noah Rubin, joueur professionnel et créateur de la plateforme Behind The Racquet, et le journaliste américain Ben Rothenberg ont débattu sur ce sujet.

Pour Marion Bartoli, le format des matchs n’est pas la priorité et le tennis devrait réfléchir plus globalement pour améliorer ce sport.

« Il y a tant de choses à faire pour améliorer l’environnement des joueurs, des équipes et des spectateurs. Le tennis a besoin de se réinventer en tant que spectacle, d’être plus divertissant en soi, au-delà même de la durée des matchs. »

2021 Australian Open Final

« L’endurance n’est pas un facteur de popularité »

Selon le journaliste Ben Rothenberg, ce n’est pas la durée des matchs qui rend le tennis populaire ou impopulaire.

« Je ne pense pas que le tennis soit populaire parce que c’est un sport d’endurance. L’endurance n’a qu’un lointain rapport avec le tennis. Je n’ai jamais été attiré par cet aspect du sport. Le tennis a à voir avec la créativité, le talent, ce que les joueurs font sur le court. L’essence du tennis n’est pas de faire durer l’effort. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *