Thiem, Sinner, Gauff, Serena-Federer : Comment nos experts voient 2021

Match Points est une émission de débats de Tennis Majors présentée par Josh Cohen. Dans cet épisode, nos chroniqueurs donnent leurs pronostics pour 2021, entre attente de confirmations et revenants sur les circuits.

4 décembre 2020

La saison 2020 de tennis s’est clôturée par un sacre de Daniil Medvedev au Masters chez les hommes et par le titre d’Aryna Sabalenka à Linz chez les femmes. Dans le dernier épisode de l’émission Match Points animée par Josh Cohen, Marion Bartoli, vainqueure de Wimbledon en 2013, Noah Rubin, 247e mondial et créateur de la plateforme Behind The Racquet, et le journaliste américain Ben Rothenberg ont donné leurs pronostics pour la saison 2021, qui devrait démarrer du côté de l’Australie.

A la question de savoir quelle star du tennis va continuer à briller, la réponse à presque été unanime chez nos chroniqueurs : Dominic Thiem !

« Son statut s’est encore renforcé cette année. Il est dans le top 3 désormais, il va chercher à encore s’améliorer et pourquoi pas aller chercher la place de numéro deux mondial », estime Noah Rubin.

« Depuis un an, il rivalise avec Novak Djokovic. Il a perdu de peu contre lui en Australie, il a remporté l’US Open et a été en finale du Masters. Il est dans le top 3 et est candidat à la victoire à chaque tournoi du Grand Chelem. Maintenant qu’il a ouvert son compteur, il va viser d’autres majeurs », explique Marion Bartoli.

Pour Ben Rothenberg, la star qui va continuer de briller est Naomi Osaka. Impressionnante lors de la tournée américaine, avec une finale lors du tournoi de Cincinnati et une victoire à l’US Open, la Japonaise a les arguments et le talent pour prendre le leadership du tennis féminin.

« Elle a été très impressionnante cet été. Si l’Open d’Australie se joue, il faudra la surveiller de très près. Elle est en train de se diriger vers ce niveau supérieur et peut-être le sommet du tennis féminin. C’est son objectif pour 2021. »

Barty va être en difficulté

Certains joueurs et joueuses ont peu joué cette saison en raison de la crise sanitaire ou de blessures. Nos invités sont curieux de voir comment la numéro un mondiale Ashleigh Barty, qui n’a plus joué depuis le mois de février 2020, va faire son retour sur le circuit. L’interrogation plane également autour de Bianca Andreescu, absente du circuit cette saison à cause d’une blessure au genou gauche.

« Ash Barty est brillante, elle est restée numéro un mondiale sans jouer. La question est : que peut réaliser une joueuse de son niveau après autant de temps hors-circuit ? Sera-t-elle plus fraîche mentalement ? Je suis vraiment curieux de voir ça », analyse Noah Rubin.

« Barty a un jeu qui nécessite d’avoir de bonnes sensations. Retrouver sa main, son rythme, cela pourrait prendre du temps. Et pour Bianca Andreescu, on veut en savoir plus sur sa forme après ses problèmes au genou. Lorsque vous ne jouez pas pendant un an, il y a le risque de ne pas travailler autant qu’on le voudrait et de ne pas se hisser au niveau attendu », explique Marion Bartoli.

Sinner et Gauff vont exploser en 2021

L’un des enjeux de la saison 2021 est de savoir quel jeune joueur va sortir du lot et venir titiller les meilleurs mondiaux. Avec un premier titre ATP remporté en novembre et premier un quart de finale en Grand Chelem à son actif (Roland-Garros), Jannik Sinner, 19 ans, pourrait bien être la future star.

« Il vient de remporter son premier titre, à Sofia, et il a encore beaucoup de progrès à faire mais son talent est énorme. Je le vois aller assez loin. Il a été très impressionnant contre Rafael Nadal à Roland-Garros, on a vu son potentiel », analyse Ben Rothenberg.

Jannik Sinner, Sofia 2020

Côté féminin, il y a beaucoup d’attentes autour de Coco Gauff, 16 ans, huitième-de-finaliste à l’Open d’Australie avant de connaître une baisse de régime.

« Après un an passé sur le circuit, elle pourrait revenir en 2021 avec un jeu plus solide pour confirmer son potentiel », explique Marion Bartoli.

« On va voir si elle confirme les espoirs placés en elle. Elle joue très bien à seulement 16 ans. Je suis curieux de voir si elle peut continuer à s’affirmer dans un tel contexte », dit Noah Rubin.

Serena a plus de chances que Federer de gagner un Grand Chelem

En 2021, deux des plus grandes stars encore en activité fêteront leur 40 ans : Roger Federer et Serena Williams. Opéré du genou droit en février dernier puis en juin, le Suisse n’a plus joué depuis sa défaite en demi-finale de l’Open d’Australie face à Novak Djokovic. Serena Williams, elle, a terminé sa saison à Roland-Garros en déclarant forfait avant de jouer son 2e tour à cause d’une blessure au tendon d’Achille. Nos invités estiment que Serena Williams a plus de chance de gagner un Grand Chelem en 2021 que Roger Federer.

« Pour moi c’est Serena, explique Noah Rubin. Le niveau physique est très élevé chez les hommes en ce moment, surtout au meilleur des cinq sets. Et même s’il bat les joueurs de la Next-Gen, sera-t-il prêt pour affronter Nadal ou Djokovic ? Je ne sais pas. Je vois Serena être capable de jouer de grands matchs à Wimbledon, là où elle aura sa meilleure chance à jouer. »

« Tout va dépendre de sa qualité physique mais Serena aura plus de coups à jouer que Roger Federer. Elle a été très proche ces derniers temps, on l’a souvent vu en finale », estime Marion Bartoli.

Mais Ben Rothenberg a tenu à défendre le champion suisse, qui aura une chance à Wimbledon sur sa surface favorite.

« Serena est passée proche trop de fois. Roger Federer aura plus confiance en son jeu et en son physique s’il va en finale. Pour l’un comme pour l’autre, leur chance la plus forte est à Wimbledon. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *