le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Djokovic bien obligé de se méfier : “Je n’ai jamais gagné un set contre lui”

Novak Djokovic n’a jamais battu Nick Kyrgios en deux affrontements, et sait que la finale de dimanche à Wimbledon sera un sacré challenge.

Novak Djokovic, Wimbledon 2022 Novak Djokovic, Wimbledon 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Le dernier dimanche à Wimbledon s’annonce bouillant ! Novak Djokovic, triple tenant du titre et invaincu sur le gazon londonien, va défier Nick Kyrgios, un des joueurs les plus talentueux du circuit qui va s’apprêter à disputer sa première finale en Grand Chelem. 

Le numéro trois mondial n’a jamais battu l’Australien en deux confrontations, ne lui a même jamais pris un set et surtout, n’a jamais réussi à le breaker ! Le Serbe est conscient qu’un très gros combat l’attend dans deux jours sur le Centre Court.

« Il y aura des étincelles dimanche, c’est certain. Ça sera sa première finale en Grand Chelem, il va être très excité et il n’aura rien à perdre dimanche. Il joue comme ça d’ailleurs, il est toujours très libéré. Il a un service incroyable, avec beaucoup de puissance dans son jeu. Je n’ai jamais gagné un set contre lui, j’espère que cette fois ça sera différent et que l’expérience de mes précédentes finales ici va jouer en ma faveur. »

Novak Djokovic et Nick Kyrgios, Indian Wells 2017
Novak Djokovic et Nick Kyrgios, Indian Wells 2017 – © Indian Wells 2017

L’expérience en faveur de Djokovic

Novak Djokovic et Nick Kyrgios se sont affrontés à deux reprises en 2017, avec à chaque fois une victoire de l’Australien, à Acapulco (7-6, 7-5) puis à Indian Wells (6-4, 7-6). Mais à Wimbledon, l’histoire pourrait être différente, avec un énorme enjeu à la clé. Plus habitué à ce stade de la compétition avec 31 finale de Grand Chelem jouées et une 32e en ligne de mire contre aucune pour l’Australien, qui va disputer sa toute première dimanche, le Serbe sera le grand favori. 

Entre les deux hommes, l’histoire s’est également écrite par média interposé, Nick Kyrgios ayant notamment fortement critiqué le Serbe en 2019 lors d’un podcast avec le journaliste américain Ben Rothenberg : « Peu importe le nombre de Grands Chelems qu’il gagnera, il ne sera jamais le plus grand pour moi. Tout simplement parce que je l’ai affronté deux fois et, désolé, si tu ne peux pas me battre, tu n’es pas le plus grand de l’histoire. »

« J’ai l’impression qu’il a un besoin maladif d’être aimé. Il veut être comme Roger. Il veut tellement être aimé que je ne peux pas le supporter. Sa célébration après les matches, c’est très embarrassant. […] Elle me tue. Si je l’affronte et que je le bats, je ferai sa célébration devant lui. Ça sera hilarant, non ? »

À l’Open d’Australie en 2021, devant les journalistes, Novak Djokovic avait tenu à recadrer l’Australien : « Chacun a la liberté et le droit de s’exprimer comme il l’entend. Je le respecte pour son tennis. Je pense qu’il est très talentueux. Il a un jeu très costaud. Mais en dehors du court, je n’ai pas beaucoup de respect pour lui, pour être honnête. Je n’en dirai pas plus. Je n’ai pas d’autres commentaires à faire, sur lui, sur ce qu’il dit ou sur ce qu’il essaie de faire. »

Kyrgios a soutenu Djokovic à l’Open d’Australie et parle désormais de « bromance »

Malgré ces critiques, Nick Kyrgios a été un des rares joueurs à prendre position publiquement en faveur de Novak Djokovic à l’Open d’Australie 2022, lorsque le Serbe a été placé en détention avant de finalement être expulsé du pays. En conférence de presse vendredi, l’Australien a même parlé de « bromance », étonnant quand on connaît le passif entre les deux hommes.

« Nous avons définitivement une sorte de bromance maintenant, ce qui est bizarre. Je pense que tout le monde sait qu’il n’y a pas eu d’amour perdu pendant un certain temps. Je pense que chaque fois que nous avons joué l’un contre l’autre, c’était intéressant pour les médias, les gens qui regardaient, etc… »

« J’ai eu l’impression d’être le seul joueur à pouvoir le défendre avec toute cette agitation à l’Open d’Australie. J’ai l’impression que c’est là que le respect se gagne. Pas sur le court de tennis, mais je pense que lorsqu’une crise de la vie réelle se produit et que quelqu’un vous défend… On s’envoie des messages sur Instagram maintenant. C’est vraiment bizarre. En fait, plus tôt dans la semaine, il a dit : “J’espère te voir dimanche” »

Le souhait de Novak Djokovic a été exaucé et le numéro trois mondial aura une nouvelle chance de battre Nick Kyrgios pour la première fois de sa carrière ! Mais il faudra d’abord réussir à lui prendre un set, ce qu’il n’a pas été capable de faire auparavant. Préparez les pop-corns pour dimanche !

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *