Les joueurs non vaccinés pourraient jouer à l’Open d’Australie après deux semaines de quarantaine (leak)

Un e-mail envoyé par la WTA aux joueuses et rendu public suggère que les joueurs non vaccinés pourraient jouer l’Open d’Australie après avoir subi une quarantaine de deux semaines.

A tennis player practices with a racket inside a room at a hotel where players are undergoing mandatory quarantine in advance of the Australian Open in Melbourne, Australia, January 21, 2021

Ce pourrait être une bonne nouvelle pour les joueurs de tennis qui n’ont pas été vaccinés contre le Covic-19. Selon un e-mail rendu public, envoyé par la WTA aux joueuses, les joueurs non vaccinés pourraient être autorisés à disputer l’Open d’Australie en janvier après avoir subi une période de quarantaine de deux semaines.

La question des joueurs non vaccinés entrant en Australie pour le premier Grand Chelem de la saison 2022 était devenue un sujet brûlant ces dernières semaines.

Des responsables du gouvernement de Victoria, où se trouve Melbourne, avaient précédemment déclaré qu’il était probable que les athlètes étrangers, y compris les joueurs de tennis venant pour l’Open d’Australie, soient obligés d’être doublement vaccinés pour entrer dans l’État.

Selon l’e-mail, qui a été publié par le journaliste de tennis Ben Rothenberg sur son compte Twitter, la WTA dit à ses joueuses que les joueurs qui ont été vaccinés pourront entrer en Australie après le 1er décembre sans subir de quarantaine, ni de restriction dans leurs déplacements, s’ils présentent un test négatif réalisé dans les 72 heures avant le départ. Seule contrainte : subir un test dans les 24h après leur arrivée.

Pour les joueurs non vaccinés, ils pourraient également entrer en Australie après le 1er décembre en présentant un test négatif avant le départ. Mais ces joueurs devraient en plus s’astreindre à une quarantaine de deux semaines à leur arrivée et se soumettre à des tests réguliers par la suite.

Le numéro 1 mondial Novak Djokovic, qui poursuit le record d’un 21e titre en Grand Chelem, fait partie du groupe de joueurs qui ont refusé de commenter leur statut vaccinal, suscitant des spéculations sur sa présence en Australie en janvier 2022 pour défendre son titre.

L’e-mail indique également que le problème des contacts étroits n’a pas encore été «résolu à 100 %» et que d’autres mises à jour sont attendues plus tard dans la semaine, mais aussi que les qualifications de l’Open d’Australie 2022, qui avaient été déplacées au Moyen-Orient en 2021, se tiendront bien à Melbourne même.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *