Mladenovic cède en trois sets contre Mertens, Rybakina, Collins et Putintseva renversantes

Mal embarquée contre Alja Tomljanovic, quart de finaliste du dernier Wimbledon, Yulia Putintseva a finalement validé son billet pour les quarts de finale à San Jose en trois sets (3-6, 7-5, 6-3) aux dépens de l’Australienne. La Kazakhe affrontera Elise Mertens, qui a dominé Kristina Mladenovic en trois manches.

Kristina Mladenovic, Miami, 2021

Renversante Yulia Putintseva. Sortie au premier tour du tournoi olympique, par l’Argentine Podoroska, la Kazakhe se refait une santé à San José, où elle disputera les quarts de finale après sa victoire en trois sets ce jeudi au deuxième tour face à Alja Tomljanovic (3-6, 7-5, 6-3, 2h33 de jeu). La récente lauréate du tournoi de Budapest est revenue de loin face à l’Australienne qui avait atteint les quarts de finale du dernier Wimbledon.

La 50ème mondiale avait en effet remporté le premier set avant que la 35ème au classement ne se réveille et sorte vainqueur d’un deuxième set très disputé. Dans la dernière manche en revanche, Putintseva, a très vite pris le large sans jamais laisser son adversaire revenir sur ses talons. Elle sera opposée pour une place dans le dernier carré à la tête de série n°1 Elise Mertens, qui a dominé la dernière Française en lice, Kristina Mladenovic

La Belge s’est imposée 6-2, 4-6, 6-4 après un combat de 2h41 où les deux joueuses n’ont pas brillé au service : treize doubles-fautes et cinq breaks concédés pour la Belge, onze doubles fautes et cinq breaks concédés pour la Française. Mertens a remporté le premier set assez facilement, en menant rapidement 3-0 puis 5-1, mais elle a perdu le deuxième en se faisant breaker à 5-4.

Tout s’est donc joué dans le troisième set, où la Belge a mené 2-0 puis « Kiki » est revenue à 2-2, mais Mertens a réussi un nouveau break à 3-3 pour aller décrocher sa place en quarts de finale. Il n’y a donc plus de Française en Californie. Kristina Mladenovic va désormais prendre la direction de Cincinnati pour y disputer les qualifications la semaine prochaine.

Rybakina tient son rang

Dans le bas du tableau, la tête de série n°2 Elena Rybakina a tenu son rang en ralliant les quarts de finale, mais la Kazakhe a tout de même lâché un set contre la 108eme mondiale, l’Américaine Claire Liu. Elle s’est imposée 2-6, 6-0, 6-2 en 1h36 avec des manches à sens unique et à l’issue d’un match marqué par cinq breaks. Sa prochaine adversaire sera la tête de série n°7 Danielle Collins, qui a remporté le huitième de finale 100% américain contre Sloane Stephens, en trois sets elle aussi : 3-6, 6-4, 6-3 en 2h11, dans un match marqué par neuf breaks.

L’ancienne gagnante de l’US Open a remporté le premier set en breakant à 3-3 et 5-3, puis a perdu le deuxième en se faisant breaker à 1-1. Dans le troisième, Stephens a peut-être cru qu’elle avait fait le plus dur en prenant le service adverse d’entrée (2-0), mais elle s’est ensuite complètement écroulée, se faisant breaker à trois reprises. Alors que dix Américaines étaient présentes au premier tour, Danielle Collins sera donc la seule représentante de la bannière étoilée en quarts.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *