Battu par Fritz, Berrettini ne verra pas les huitièmes à Indian Wells

Taylor Fritz a dominé Matteo Berrettini en deux sets (6-4, 6-3) ce mardi, au troisième tour du Masters 1000 d’Indian Wells.

Matteo Berrettini à Indian Wells en 2021

ATP – Indian Wells 2021 | Le tableau | Le programme

Matteo Berrettini passe rarement à côté de ses matchs. On pourra bien sûr citer son opposition avec Roger Federer à Wimbledon en 2019, mais en dehors de cette confrontation avec son idole, l’Italien est toujours très appliqué et impliqué. Mais parfois, comme dans tous les boulots, il y a des jours sans. Ce mardi en fait partie. Le natif de Rome, tête de série n°5, n’a pas montré son visage habituel face à Taylor Fritz au troisième tour d’Indian Wells et a baissé pavillon en deux manches 6-4, 6-3.

L’Américain, 39e à l’ATP, n’a pas eu besoin de sortir le tennis de sa vie, ni même d’être très régulier. De son côté, Matteo Berrettini, 7e mondial, a clairement manqué de constance. Après avoir cédé deux fois son service dans la première manche, il est parvenu à revenir au score avant de réaliser un jeu de service catastrophique à 5-4. Quatre cadeaux dont une dernière double faute.

Fritz n’a pas laissé à Berrettini la possibilité de se régler

Dans le deuxième acte, le finaliste de Wimbledon s’est montré plus lucide dans ses choix, bien aidé par une première balle retrouvée. Mais après avoir effacé une balle de break, Taylor Fritz s’est détaché au score le premier à 2-1. Berrettini a repris des couleurs et s’est accroché sur chaque jeu, avant de sauver quatre balles de match sur son service à 5-3. Mais derrière, l’Américain n’a pas tremblé pour conclure sur sa mise en jeu.

Avec 81% de points gagnés derrière sa première balle, Fritz a suivi son plan de jeu comme il l’a révélé après son match. « J’avais une stratégie très claire », a-t-il déclaré. » Gros premiers services, attaquer la première balle, essayer d’être agressif et jouer avec mes forces pour essayer de le mettre mal à l’aise autant que possible. »

Avec cette première victoire sur un top 10 cette saison, Fritz s’offre non seulement son plus beau succès de l’année, mais aussi une place en huitième de finale, son meilleur résultat à l’heure actuelle en Masters 1000. Le 39e joueur mondial y croisera le fer avec un autre italien, en la personne de Jannik Sinner, tête de série n°10 et qualifié grâce au forfait de John Isner, bientôt papa.

Khachanov croque Carreño Busta

A la suite de ce match sur le court 2, Karen Khachanov (n°24) a lui aussi créé la surprise en sortant vainqueur du face-à-face des médaillés olympiques contre la tête de série numéro 12, Pablo Carreño Busta, sur le score de 6-0, 6-4 en un peu plus d’une heure. Le Russe a été impressionnant et a déroulé sans ciller.

Aucune balle de break à défendre, un point perdu derrière sa première balle avec un outrageant 96% de réussite dans cet exercice et même 71% derrière sa deuxième, Khachanov a passé un début d’après-midi idéal. Il lui a suffi de quatre balles de break pour prendre à quatre reprises le service adverse.

Le vainqueur du Masters 1000 de Paris 2018 peut voir plus loin. Alors qu’il se situe dans la partie de tableau de Stefanos Tsitsipas, il affrontera en huitième le vainqueur du match opposant Albert Ramos-Vinolas à Nikoloz Basilashvili.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *