6-0, 6-0 : Rune atomise Zapata Miralles pour son premier match en indoor sur le circuit ATP

Holger Rune a infligé une double bulle à Bernabé Zapata Miralles au premier tour du tournoi de Metz, pour sa première en indoor sur le circuit ATP. Le jeune Danois affrontera la tête de série numéro 5, Lorenzo Sonego, au tour suivant.

Holger Rune at Verona in 2021

Holger Rune ne cesse d’impressionner cette saison. Vainqueur de trois tournois Challenger sur terre battue en 2021 et à la hauteur de son premier tour contre Novak Djokovic à l’US Open, prenant un set au numéro un mondial, le Danois disputait mardi le tout premier match de sa carrière en indoor sur le circuit ATP. Et il y a balayé Bernabé Zapata Miralles au premier tour du tournoi de Metz, sans même perdre un jeu (6-0, 6-0).

Issu des qualifications après avoir résisté au vétéran Philipp Kohlschreiber, s’imposant 7-5 au troisième set, Rune a déroulé contre le 119e mondial, intégré au tableau principal en tant que lucky loser suite au forfait d’Alexei Popyrin. La pépite danoise (18 ans) n’a perdu que neuf points sur son service pendant tout le match, écartant la seule balle de break concédée. Lui en revanche a imposé une pression constante sur l’engagement de Zapata Miralles, qui n’a gagné que 24% des points disputés derrière sa seconde balle, par exemple.

Ce succès est le cinquième de Rune, qui n’avait joué en indoor chez les pros qu’en Coupe Davis jusqu’à maintenant, sur le circuit principal en 2021. Il lui offre un beau défi pour le prochain tour, où il affrontera Lorenzo Sonego, tête de série numéro 5 à Metz et 24e joueur mondial.

Rinderknech et Muller n’ont pas tenu la distance

Les deux premiers Français à faire leur entrée dans la compétition ce mardi ont eux chuté d’emblée. Trois semaines après son exploit contre Miomir Kecmanovic au premier tour de l’US Open, Arthur Rinderknech n’a pas tenu la distance contre Marcos Giron, qui s’est imposé après 2h15′ de jeu (3-6, 7-6, 6-4). Le 74e joueur mondial s’est pourtant montré solide derrière sa première balle (83% de points gagnés), sans que cela suffise.

Comme Rinderknech, Alexandre Muller a empoché la première manche avant de se faire renverser par Karen Khachanov, tête de série numéro 7 et 27e au classement ATP (4-6, 6-1, 6-3). Le Russe n’a perdu qu’un seul petit point sur sa première balle sur les deux dernières manches et s’est procuré onze balles de breaks sur le service du Français, sorti des qualifications. Gilles Simon (contre Alejandro Davidovich Fokina) et Ugo Humbert (face à Andy Murray) sont les deux derniers Français au programme ce mardi.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *