le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Nadal, après sa défaite contre Alcaraz : “Bien sûr que c’est un passage de témoin”

En quarts de finale du Masters 1000 de Madrid ce vendredi, Rafael Nadal est tombé face à celui que beaucoup voient comme son “héritier”.

Rafael Nadal, Carlos Alcaraz, Madrid 2022 Carlos Alcaraz vainqueur de Rafael Nadal à Madrid en 2022 (Antoine Couvercelle / Panoramic)

Pour la première fois en trois affrontements, Rafael Nadal est tombé face à celui qui est souvent présenté, malgré un style de jeu bien différent, comme son “héritier”. De retour après un mois et demi d’absence en raison d’une côte fissurée, Rafael Nadal s’est incliné 6-2, 1-6, 6-3 en quarts de finale du Masters 1000 face à un Carlos Alcaraz ne touchant plus terre par instants. De quoi y voir un passage de témoin ? La question a été posée au Majorquin en conférence de presse.

“Bien sûr que c’est un passage de témoin”, a-t-il répondu. “Il a eu 19 ans hier (jeudi). J’en ai 36. Est-ce que le passage de témoin s’est fait aujourd’hui ou non, nous le verrons lors des prochains mois.” Pour son troisième match dans ce tournoi après des succès au cours desquels il a alterné le bon et le moins bon contre Miomir Kecmanovic et David Goffin, le Majorquin l’a reconnu sans mal, il a été dépassé par son jeune compatriote ce vendredi.

Il (Carlos Alcaraz) a été meilleur que moi dans de nombreux aspects du jeu.

Rafael Nadal

“Il a été meilleur que moi dans de nombreux aspects du jeu”, a-t-il reconnu. “Je suis arrivé ici avec quasiment aucune préparation. (…) Je dois encore progresser. Rien de nouveau. Je l’accepte naturellement et avec calme, en sachant qu’il y a encore un chemin à suivre pour me donner les moyens d’avoir plus d’options dans trois semaines à (Roland-Garros). Je travaille dans ce but.” Et pour l’atteindre, le gaucher des Baléares a une idée clair de ce qu’il doit améliorer.

Je sais ce que je dois faire : frapper plus fort et me déplacer plus vite.

Rafael Nadal

“La première chose à faire, c’est de féliciter Carlos”, a-t-il déclaré. “Je ne veux lui enlever aucun mérite, il a très bien joué. Ensuite, je dois analyser mon jeu, faire mon auto-critique pour comprendre ce sur quoi je dois travailler. Et je sais ce que je dois faire. Je dois frapper plus fort dans la balle, et me déplacer plus vite. Vous retrouvez ça avec le temps et les matchs. Il faut poursuivre sa route avec la bonne détermination, en acceptant que tout ne peut pas être parfait après une période sans jouer.”

“Je poursuis un but (être en forme optimale à Roland-Garros) plus important que la déception d’un match perdu.” S’il n’a plus triomphé à Madrid depuis 2017 – tournoi qu’il a toutefois remporté cinq fois, un record – Rafael Nadal va désormais s’envoler pour le Masters 1000 de Rome, dont il est tenant du titre. Mais pour lui, actuellement, tous les chemins de sa préparation doivent le mener vers un seul lieu : Paris.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.