le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Zverev tranquille pour ses débuts dans l’US Open, Berrettini a dû s’employer

Zverev et Opelka ont passé le premier tour de l’US Open sans céder la moindre manche, respectivement face à Sam Querrey et Kwon, pour ouvrir la journée de mardi.

Alexander Zverev, US Open 2021 Alexander Zverev, à l’US Open en 2021 Crédit : AI / Reuters / Panoramic

Et de douze. Pour son entrée en lice dans cet US Open 2021, Alexander Zverev (N°4) a aligné une douzième victoire consécutive. Sa dernière défaite remonte au huitième de finale de Wimbedon contre Félix Auger-Aliassime. Depuis, invincible, il a remporté l’or olympique à Tokyo puis le Rookwood Pottery trophy aux allures de vase d’antiquaire du Masters 1000 de Cincinnati. Tout l’inverse d’un Sam Querrey qui a enchaîné une sixième défaite de suite.

Tout au long de son premier tour, l’Allemand n’a eu aucune balle de break à défendre. Prenant le service de l’Américain – son point fort – quatre fois en dix occasions, il a tranquillement dominé les débats pour s’imposer 6-4, 7-5, 6-2. En 1h40 de jeu, l’actuel 4e joueur mondial a claqué 40 coups gagnants – dont 18 aces – pour seulement 15 fautes directes, en remportant 90 % des points derrière son premier service et 69 % après le second.

Solide à la relance, le natif d’Hambourg a glané 57 % des points suite à la seconde balle de son adversaire. En confiance du fond de court, il a ajouté de belles gifles à sa régularité, n’hésitant pas à venir conclure au filet. Domaine où il ne s’est raté qu’une fois en 13 montées. Au prochain tour, Alexander Zverev, finaliste de l’édition 2020, affrontera Albert Ramos-Viñolas qui s’est défait de Lucas Pouille.

Berrettini a dû s’employer face à Chardy

Après la finale de Wimbledon perdue contre Novak Djokovic, Matteo Berrettini (N°6) n’a que peu joué. Forfait pour les Jeux olympiques en raison d’un “problème musculaire”, il a fait son retour sur le circuit à Cincinnati, mi-août, pour une victoire face à Albert Ramos-Viñolas suivi d’une défaite contre Félix Auger-Aliassime. Ce mardi, pour son entrée en lice à New York, il lui a fallu batailler.

Mené 4 points à 1 puis 5-3 par Jérémy Chardy dans le jeu décisif de la première manche, l’Italien l’a finalement emporté 7-5. Dans le second acte, il a vu le Français servir pour le gain de celui-ci à 5-4, avant de finalement l’empocher après un nouveau tie-break. Prenant un net ascendant psychologique, il a pu conclure le duel plus tranquillement, grâce à deux breaks, pour s’imposer 7-6, 7-6, 6-3 en 2h31.

Shapovalov renoue avec le succès

Depuis sa demi-finale perdue face à Novak Djokovic à Wimbledon, Denis Shapovalov (N°7) n’y arrivait plus. Le Canadien avant enchaîné avec une défaite contre Vit Kopriva, 249e mondial, à Gstaad, suivie de deux autres face Frances Tiafoe à Montréal et Benoît Paire à Cincinnati. Alors qu’il semblait en période de doute, il a passé sans encombre l’obstacle Federico Delbonis.

Vainqueur en 1h49, le gaucher Canadien monté sur ressorts a écrabouillé l’Argentin : 6-2, 6-2, 6-3. Ne concédant pas une balle de break au cours du duel, il en a quant à lui converties six sur douze occasions. Impressionnant d’explosivité, le natif de Tel-Aviv a réussi 38 coups gagnants, – dont 14 aces – pour 23 fautes directes.

Opelka n’a pas tremblé

De plus en plus attendu après sa demi-finale à Rome et sa finale à Montréal en Masters 1000 cette saison, Reilly Opelka (N°22) n’a pas tremblé au premier tour de l’US Open. Opposé au Sud-Coréen Soon-woo Kwon – 23 ans, 76e mondial – l’Américain a bouclé l’affaire en trois manches et 2h13 de jeu (7-5, 6-4, 6-4). En sachant se montrer très efficace sur les points cruciaux du duel.

Convertissant deux des quatre opportunités de breaks qu’il s’est procuré, Opelka a écarté les deux auxquelles il a eu à faire face (les deux dans le premier set). Comment souvent, le natif du Michigan a fait tomber une pluie d’aces sur son adversaire : 33 au total. Au deuxième tour, il sera opposé à un Lorenzo Musetti qu’il avait vaincu au printemps lors de son épopée romaine.

Hurkacz et Karatsev assurent

Vainqueur du Masters 1000 de Miami, demi-finaliste à Wimbledon, Hubert Hurkacz (N°10) est en pleine ascension cette saison, et il n’a pas manqué ses débuts dans cet US Open 2021. Face au Biélorusse Egor Gerasimov, 82e mondial, il s’est imposé 6-3, 6-4, 6-3 en 1h43 sans avoir la moindre balle de break à défendre.

Demi-finaliste surprise de l’Open d’Australie, Aslan Karatsev (N°21) a confirmé depuis. 112e du classement ATP en début d’année, il s’est depuis hissé au 25e rang. Face à l’accrocheur Jaume Munar, il a fait respecter la hiérarchie ce mardi malgré un trou d’air dans la seconde manche. 7-5, 1-6, 6-3, 6-2 en 3h07 de jeu.

Sinner et Bublik lâchent un set

Lors de ses deux premières participations au tableau principal de l’US Open, Jannik Sinner (N°13) s’était à chaque fois incliné au premier tour. Contre des gros morceaux : Stan Wawrinka et Karen Khachanov. Cette fois, tête de série, il a passé l’écueil en venant à bout de l’Australien Max Purcell, 191e mondial : 6-4, 6-2, 4-6, 6-2 en 2h33.

Face à l’Allemand Yannick Hanfmann, Alexander Bublik (N°31) a lui aussi eu besoin de quatre manches. Après un départ parfait (6-0), il a cédé le deuxième acte avant de reprendre sa marche en avant. Succès 6-0, 4-6, 6-2, 6-1.

Les têtes de séries qualifiées ce mardi (1er tour) :

  • 4 – Alexander Zverev
  • 6 – Matteo Berrettini
  • 7 – Denis Shapovalov
  • 10 – Hubert Hurkacz
  • 13 – Jannik Sinner
  • 17 – Gaël Monfils 🇫🇷
  • 21 – Aslan Karatsev
  • 22 – Reilly Opelka
  • 31 – Alexander Bublik

C’est fini pour les médaillés de Tokyo Kachanov et Carreño Busta

Revenu argenté de Tokyo, Karen Khachanov (N°25) a connu la désillusion à ce lundi à New York. Opposé au redoutable Lloyd Harris, l’une des révélations de 2021, le Russe s’est incliné en cinq manches (6-4, 1-6, 4-6, 6-3, 6-2). David Goffin (N°27), en panne de victoire depuis Rome, s’est lui aussi incliné. Battu par (6-2, 7-5, 6-3) par Mackenzie McDonald, le Belge a subi une sixième défaite consécutive.

Quelques heures après la chute de Karen Khachanov, Pablo Carreño Busta (N°9) a eu le déshonneur de devenir la tête de série la plus importante à être coupée au premier tour de cet US Open 2021 jusqu’à présent. Le médaillé de bronze des jeux est tombé face à la puissance de Maxime Cressy après avoir mené deux sets à Zéro (5-7, 4-6, 6-1, 6-4, 7-6). Lorenzo Sonego (N°20), a lui rendu les armes après un combat de 4h03 contre Oscar Otte (6-7, 7-5, 7-6, 7-6)

  • Les têtes de série éliminées mardi (1er tour) : Pablo Carreño Busta (N°9), Lorenzo Sonego (N°20), Karen Khachanov (N°25), David Goffin (N°27)
  • Les têtes de série au programme mardi (1er tour) : Alex de Minaur (N°14), Fabio Fognini (N°28)
  • Pour suivre toute l’actualité de l’US Open, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Le programme de lundi à l’US Open est disponible ici
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.