Monfils et Moutet solides vainqueurs, Chardy peut avoir des regrets

Gaël Monfils a bien débuté l’US Open en dominant Federico Coria (6-3, 6-2, 6-2). Qualification également de Corentin Moutet. Chardy a chuté face à Berrettini.

Gaël Monfils, US Open 2021

Quatre Français seront au rendez-vous du deuxième tour de l’US Open. Après les succès d’Adrian Mannarino et d’Arthur Rinderknech lundi, Gaël Monfils et Corentin Moutet ont complété la liste des vainqueurs ce mardi. Le premier a été très solide pour son entrée en lice face à Federico Coria, 62e mondial. « La Monf » s’est montré ultra agressif, comme il aime le faire, pour se hisser au deuxième tour du dernier Grand Chelem de l’année. 

Avec 29 coups gagnants, 8 aces, 93% de points remportés derrière sa première balle et 13 points remportés à la volée, Gaël Monfils s’est montré très impressionnant pour son premier match à New York. Le Français a été patient dans le premier set et a attendu l’ouverture dans le huitième jeu pour breaker l’Argentin sur sa deuxième occasion et ainsi mener 5-3 puis 6-3.

Beaucoup trop brouillon (26 fautes directes au total pour seulement 8 coups gagnants), Federico Coria a ensuite totalement sombré et a perdu les quatre derniers jeux dans les deux derniers sets pour passer de 2-2 à 2-6. Avec 32% de points remportés derrière sa seconde balle, il n’a pas pu résister aux retours agressifs de Gaël Monfils. Qualifié pour le deuxième tour, le Parisien sera opposé à Steve Johnson ou Maximilian Marterer.

Moutet a fait le show 

Corentin Moutet s’est hissé au deuxième tour de l’US Open pour la deuxième fois de sa carrière ce mardi. Le Français a dominé Stefano Travaglia, 100e mondial, en trois manches (6-4, 7-5, 7-6). « The Tornado » a pris le meilleur départ en s’offrant un rapide double break pour mener 5-1. Et malgré un premier debreak de l’Italien, Moutet a su conclure lorsqu’il a servi pour le gain du set pour la seconde fois.

Mené 5-2 dans le deuxième acte, le 88e joueur mondial a réussi un retour fulgurant en s’adjugeant les cinq derniers jeux du set pour coiffer Stefano Travaglia sur le fil pour mener deux sets à zéro ! La dernière manche a été très serrée et les deux hommes se sont départagés au tie-break. Moutet a pris le meilleur départ pour s’envoler 5-1 et a plié la rencontre sur sa première balle de match.

Gaël Monfils, US Open 2021 – Jerry Lai / AI / REUTERS / PANORAMIC

Les deux hommes se sont embrouillés pendant ce jeu décisif alors que le Français menait 4 points à 1. Moutet s’est plaint d’une décision de l’arbitre et Travaglia lui a demandé de jouer, ce qui n’a pas plu au natif de Paris. « The Tornado » a demandé à l’Italien de se calmer et les discussions ont même continué après la balle de match, Moutet reprochant à Travaglia son mauvais ton lors de la poignée de main. Cet incident n’empêchera pas le Français de savourer sa qualification. Il défiera Matteo Berrettini au deuxième tour. 

Chardy a manqué de belles occasions 

Opposé au dernier finaliste de Wimbledon, Matteo Berrettini, Jérémy Chardy n’a pas démérité et a même tenu la dragée haute au huitième joueur mondial pendant deux sets, mais il a fini par s’incliner en trois manches (7-6, 7-6, 6-3). Le Français peut nourrir de gros regrets dans les deux premières manches, qu’il a légèrement dominé avant de se faire reprendre sur le fil par l’Italien. 

Dans le premier acte, aucun break n’a été réalisé malgré une occasion obtenue par Matteo Berrettini, et les deux hommes ont donc joué un tie-break pour se départager. Jérémy Chardy, très entreprenant, a réalisé le mini-break en premier pour mener 5 points à 3. Mais le natif de Rome a serré le jeu dans le money time et a remporté les quatre points suivants pout s’adjuger le tie-break 7 points à 5. 

Pas découragé par ce scénario défavorable, Jérémy Chardy a réalisé le premier break du match dans la deuxième manche pour mener 2-1. Le Français a gardé cet avantage jusqu’à 5-3, au moment de servir pour le gain du set. Mais Matteo Berrettini a encore une fois sorti le grand jeu pour égaliser à pousser son adversaire dans un nouveau tie-break. Le Palois a obtenu une balle de set en menant 6 points à 5 mais il a mis un revers dans le filet et a laissé passer sa chance. Berrettini a ensuite plié la deuxième manche 8 points à 6. 

Le numéro huit mondial, plus relâché, a ensuite déroulé son tennis pour conclure la rencontre en trois sets, après avoir breaké Jérémy Chardy dans le sixième jeu. Avec 17 aces, 37 coups gagnants et 15 fautes directes, Matteo Berrettini a réalisé une belle performance. Il le fallait pour battre un Jérémy Chardy accrocheur mais pas tueur dans les moments clés de la rencontre. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *