Gasquet battu par le 143e mondial, la France menée 1-0 par la République tchèque

L’équipe de France est déjà dos au mur dans cette Coupe Davis. Richard Gasquet a été battu en deux manches par Tomas Machac, 143e mondial (7-6, 6-2), jeudi. Les Bleus sont menés 1-0 par la République tchèque avant le deuxième simple entre Mannarino et Vesely.

Coupe Davis 2021 | Programme

La première surprise de cette Coupe Davis 2021, qui a débuté ce jeudi, est déjà arrivée. Elle est survenue lors de la rencontre France – République tchèque, disputée à huis clos à Innsbruck (Autriche). Richard Gasquet, numéro 2 des Bleus, ex 7e mondial aujourd’hui 86e, s’est incliné en deux manches (7-6 [3], 6-2) contre Tomas Machac, 143e mondial. La France est menée 1-0 avant le simple entre Adrian Mannarino et Jiri Vesely et le double.

C’était tout sauf le scénario attendu par Sébastien Grosjean, qui avait misé sur l’expérience du Biterrois pour tenter d’apporter le premier point face à Machac, 21 ans, vainqueur d’un Challenger en mars dernier. Sur le papier, le Français semblait au-dessus.

Mais en réalité, l’affrontement était bien plus serré. Si Gasquet a breaké le premier, il a été rejoint de suite à 2-2 et les deux hommes se sont disputé le set initial lors d’un tie-break largement dominé par le plus jeune des deux, bien aidé par les fautes en coup droit du Français.

Le premier jeu du deuxième set a peut-être été fatal à Gasquet. S’il l’a remporté après 7 égalités et 3 balles de break sauvées, il a ensuite cédé physiquement face à un joueur intenable au service : 6 aces dans le 2e, 11 au total, 85 % de points gagnés derrière sa première balle au deuxième set, et seulement 4 points derrière sa mise en jeu dans cette manche. Mis sous pression, le finaliste de l’ATP 250 d’Umag cette saison, a lâché son service à deux reprises avant de s’incliner logiquement 7-6, 6-2.

Alors que Mannarino va tenter d’égaliser, la France est déjà dos au mur dans cette rencontre et dans cette Coupe Davis. Avec ce nouveau format, l’erreur est peu permise. Elle a déjà eu lieu une fois côté français.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *