le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Kukushkin domine Kecmanovic au bout d’un marathon, la Serbie menée 1-0 par le Kazakhstan

Après avoir mené 7-6, 4-2, Mikhail Kukushkin a sauvé quatre balles de match avant de s’imposer (7-6 [5], 4-6, 7-6 [11]) contre Miomir Kecmanovic au terme d’un match à suspens, mercredi à Madrid. Le Kazakhstan mène 1-0 contre la Serbie avant le match des numéro 1 entre Novak Djokovic et Alexander Bublik.

Mikhail Kukushkin Davis Cup 2021 Tennis – Davis Cup Quarter-Final – Serbia v Kazakhstan – Madrid Arena, Madrid, Spain – December 1, 2021 Kazakhstan’s Mikhail Kukushkin reacts during his singles match against Serbia’s Miomir Kecmanovic || 214305_0016

Coupe Davis 2021 | Résultats et tableau | Calendrier

Novak Djokovic est dos au mur. Le numéro un mondial va tenter, face à Alexander Bublik, de ramener la Serbie à hauteur du Kazakhstan, après la victoire surprise de Mikhail Kukushkin au tie-break du troisième set (6-7 [5], 6-3, 7-6 [11]), en 3 heures et 18 minutes, contre Miomir Kecmanovic, mercredi à Madrid. “C’est un match qui va être spécial dans ma carrière, a réagi le vainqueur héroïque. Il y a eu tellement de hauts et de bas. Je ne sais même pas quel est le score à la fin ! C’est ça la Coupe Davis, je suis très fier de jouer pour mon pays.”

Contre l’Autriche, Viktor Troicki avait choisi Dusan Lajovic comme numéro 2 : victoire dans la douleur contre Gerald Melzer. Contre l’Allemagne, le capitaine serbe lui avait préféré Filip Krajinovic : défaite en deux sets contre Dominik Koepfer. Sans doute peu convaincu par les performances de ses deux joueurs, Troicki a cette fait confiance à Miomir Kecmanovic, 69e mondial, favori face Mikhail Kukushkin, 182e.

Si Kecmanovic a pris le meilleur départ, menant 2-0, cela n’a pas duré. Kukushkin a enchaîné 9 points et est revenu à hauteur. Bien plus agressif que son adversaire, le Kazakhstanais s’est notamment appuyé sur son coup droit (30 coups gagnants au total) pour faire vaciller Kecmanovic, qui n’a craqué qu’au jeu décisif (7/5).

D’entrée de deuxième manche, l’ex-39e mondial, particulièrement inspiré, a breaké et s’est détaché pour mener 4-2 face à Kecmanovic, toujours aussi passif dans l’échange et loin de sa ligne de fond. Mais ce dernier s’est complètement relancé après un bon jeu de service. Il a regagné du terrain alors que Kukushkin, à deux jeux de conclure, s’est tendu. Après un long jeu où le joueur de 33 ans a sauvé quatre balles de set de formidable manière, il a cédé à la cinquième, d’une faute de revers.

Quatre balle de match sauvées par Kecmanovic

L’occasion pour le numéro un mondial Novak Djokovic de discuter longuement avec son ami et capitaine Viktor Troicki sur la rencontre. Sur sa lancée, Kecmanovic assommait son adversaire, enchaînant sept jeux marqués pour mener 3-0 dans la dernière manche. Le jeune Serbe (22 ans) a tergiversé, devant sauver une balle de débreak à 3-1, avant de voir son break annulé par un admiratif Kukushkin, qui a d’abord sauvé deux balles de match.

Diminué – il a bénéficié d’un temps-mort médical – Kecmanovic, en difficulté dans ses déplacements est parvenu à accrocher un tie-break. Le favori de la rencontre a mené 4 points à 1, s’est procuré deux autres balles de match – non converties – avant de voir son adversaire s’en offrir quatre et conclure à sa cinquième sur une dernière attaque de coup droit, 13 points à 11 !

Kukushkin s’écroulait par terre, Kecmanovic en cassait sa raquette. Le Kazakhstanais pouvait remercier les supporters qui ont fait le déplacement dans la capitale espagnole. “Ils nous aident à nous battre dans des matches aussi difficiles.” Le Kazakhstan peut rêver des demi-finales.

SERBIE – KAZAKHSTAN : 0-1

Kukushkin (Kazakhstan) bat Kecmanovic (Serbie) : 7-6 (5), 4-6, 7-6 (11)
Djokovic (Serbie) – Bublik (Serbie)

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *