Abonnez-vous à la newsletter

Monfils continue son sans-faute et fonce en quarts de finale

Gaël Monfils est en quarts de finale de l’Open d’Australie après son succès en trois manches face à Miomir Kecmanovic (7-5, 7-6, 6-3).

Gaël Monfils, Open d'Australie 2022, France Panoramic, Tennis Majors

“Et si c’était le moment ?” Cette phrase pourrait résonner dans la tête de Gaël Monfils et lui rajouter un peu de pression. Après l’éviction de Novak Djokovic, dont le visa lui a été refusé en Australie, le haut de tableau s’était dégagé pour le Tricolore. Il a répondu aux attentes. En huitièmes de finale, dans son premier match compliqué du tournoi, Monfils a écarté un très bon Miomir Kecmanovic en trois sets (7-5, 7-6, 6-3). Il n’a toujours pas perdu le moindre set du tournoi.

Contrairement à ses trois premiers tours, “La Monf” est allé puiser dans ses ressources et son expérience pour aller chercher cette qualification en quart de finale, le 10e de sa carrière en Grand Chelem. Dans des conditions de jeu délicates, avec une chaleur étouffante, le joueur de 35 ans n’a pas toujours montré une attitude rassurante sur le plan physique. Mais il s’en est sorti.

Le Parisien de naissance aurait pu conclure plus tôt les deux premiers sets mais la solidité de Kecmanovic sur quelques points importants a rendu la tâche plus compliquée à son adversaire. “Physiquement j’ai pris un coup, mais des matchs comme ça, je peux jouer quatre heures”, reconnaissait Monfils à l’issue de la rencontre. De quoi rendre fou les adversaires. Matteo Berrettini ou Pablo Carreno Busta sont prévenus.

54 coups gagnants et 17 aces pour Monfils

Même si le Serbe a livré une prestation qui lui aurait mérité au moins un set, les statistiques parlent pour Gaël Monfils. Pendant ces 2h30 de combat, le joueur français a réussi 54 coups gagnants et 17 aces. De nombreuses fulgurances lui ont permis de ne jamais perdre le fil de cette rencontre, notamment dans le second acte où le Tricolore, plus à la peine physiquement, a réussi à récupérer sa mise en jeu qu’il avait perdu en début de manche.

Après avoir sauvé deux balles de break dans la dernière manche, Monfils a finalement pris deux fois le service de son adversaire pour s’imposer en trois manches, comme depuis le début du tournoi. Et son objectif n’est pas encore atteint.

« Je veux faire mieux encore et je vais essayer de le jouer mieux que mon dernier quart en Majeur (une défaite un cinq sets à l’US Open face à Matteo Berrettini). C’est un bel accomplissement mais ce n’est pas fini encore”, a prévenu le Français après la rencontre. Matteo Berrettini ou Pablo Carreno Busta sont prévenus.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.