Barty et Osaka n’ont pas gagné au tirage : ce qu’il faut savoir sur le tableau féminin de l’Open d’Australie

Le huitième de finale théorique entre Ashleigh Barty et Naomi Osaka est le centre de gravité du tableau féminin de l’Open d’Australie 2022.

Ashleigh Barty, en route vers le titre à domicile ?

La tenante du titre, Naomi Osaka, et la n°1 mondiale Ashleigh Barty ont hérité d’un possible rendez-vous en huitièmes de finale dans un haut de tableau très relevé, lors du tirage au sort de l’Open d’Australie 2022 effectué ce vendredi. Cette partie de tableau qui ressemble à un parcours d’obstacle. Barty et Osaka se retrouvent ainsi avec, entre autres : Ons Jabeur, Barbora Krejcikova, Maria Sakkari, Paula Badosa, Elina Svitolina et Victoria Azarenka. N’en jetez plus !

Open d’Australie 2022 : le tableau féminin sur le site officiel

Si Barty devrait avoir une entrée en lice à sa mesure face à une qualifiée, Osaka (n°13) devra en revanche se méfier dès ce premier tour où la Colombienne Camila Osorio (20 ans, 53e mondiale), une des révélations de la saison passée, l’attend. A voir aussi comment la championne des éditions 2019 et 2021 se sera remise en route physiquement après son forfait lors de son tournoi de reprise à Melbourne.

Dans le bas du tableau, si Aryna Sabalenka réussi à remettre son jeu à l’endroit après une rentrée ratée, elle pourait profiter d’un tirage favorable. Garbiñe Muguruza, Iga Swiatek, Simona Halep, Anett Kontaveit, Leylah Fernandez ou encore Elena Rybakina y ont aussi un beau coup à jouer.

Voilà tout ce que vous devez savoir sur le tableau féminin de cette année à l’Open d’Australie.

Le tableau 2022
Le tableau 2022

Les principaux matchs du premier tour

Emma Raducanu (17) – Sloane Stephens

La nouvelle star britannique n’aura pas de tour de chauffe mais ce sera peut-être un mal pour un bien pour la championne surprise du dernier US Open. Face à l’expérimenté Sloane Stephens, Emma Raducan pourrait ainsi se remettre en mode exploit et rien à perdre. Certes, Stephens a subi une sérieuse chute au classement (68e) et l’état de sa préparation est incertain. Mais la jeune mariée reste une experte des Majeurs avec une demi-finale ici en 2013, une finale à Paris en 2018 et évidemment un titre à l’US Open en 2017. Raducanu, balayée (6-0, 6-1) par Rybakina pour sa reprise à Sydney, devra d’entrée marquer son nouveau territoire. Quant à Stephens, la voilà avec une formidable opportunité de prouver qu’il faut toujours compter avec elle. Entre le coup droit explosif de l’Américaine et la couverture de terrain de la Britannique, le duel promet, sur le papier.

Paula Badosa (8) – Ajla Tomljanovic

Elles viennent d’en découdre en huitièmes de finale à Sydney, mais Paula Badosa et Ajla Tomljanovic vont de nouveau devoir croisé le fer, cette fois au premier tour de l’Open d’Australie. La sensation espagnole de la saison passée, titrée à Indian Wells et en quarts à Roland-garros, a remporté le duel de Sydney (6-3, 6-4) et restera favorite à Melbourne face à l’Australienne, récente quart de finaliste à Wimbledon. Attention tout de même à Tomljanovic, dont le jeu puissant et agressif, pourrait profiter du soutien de son public. A Badosa de prouver qu’elle a véritablement passé un cap en 2021: si elle reste dans la lignée de ses dernières performances, la solidité et la vitesse de son jeu devraient prendre le dessus.

Autre premiers tours notables :

Sofia Kenin (11) – Madison Keys
Angelique Kerber (16)- Kaia Kanepi
Petra Kvitova (20) – Sorana Cirstea

Les affiches espérées avant les quarts de finale

Ashleigh Barty – Naomi Osaka : huitièmes de finale

Voilà évidemment le duel promis par le tableau qui devrait occuper les esprits pendant la première semaine. Qu’il serait dommage de se voir priver de ce huitième entre la n°1 mondiale à domicile et la double championne de l’épreuve. Si on a peu de doutes sur la capacié de Barty à ne pas rater les maches jusqu’à ce quatrième tour – à condition que la pression des attentes australiennes ne fasse pas dérailler la championne de Wimbledon – les interrogations sont plus nombreuses côté Osaka. La Japonaise a fait très forte impression lors de sa reprise mais son corps a de nouveau donné des signes d’alerte. Mais si la chance est du côté du tennis alors nous aurons droit à un duel qui aurait depuis longtemps dû devenir un classique du circuit pour une rivalité dont le potentiel est énorme. Opposition des styles de jeu, opposition des personnalités, enjeu pour la domination du circuit : le casting serait parfait pour lancer la saison !

Sofia Kenin – Cori Gauff : troisième tour

L’année où, pour la première fois depuis 1997, aucune des deux sœurs Williams ne participe à un tournoi du Grand Chelem, ce tableau de l’Open d’Australie propose aux meilleurs joueuses américaines de s’expliquer. En marge de l’attendu Kenin – Keys du premier tour, le troisième tour peut donner lieu à une rencontre entre les deux Américaines les mieux classées, Sofia Kenin, 12e, et Cori Gauff, 19e à la WTA. Deux ans après la victoire surprise de Kenin à Melbourne, les deux joueuses remueront quelques souvenirs puisque Kenin avait sorti Gauff, 16 ans, en huitième de finale (6-7, 6-3, 6-0), après l’élimination surprise d’Osaka par Gauff.

Victoria Azarenka – Elina Svitolina : troisième tour

Ces deux joueuses d’expérience pouraient jouer gros niveau confiance et nécessité de rester accrochées aux wagons en ce début de saison. Alors que la nouvelle génération semble avoir définitivement pris la main sur le circuit, voir la double championne de Melbourne (2012, 2013) et celle qui court toujours après son premier titre du Grand Chelem après cinq quarts et deux demi-finales vaudrait le coup pour un ticket en deuxième semaine ici cette année. Avec leurs jeux basés sur une prise de balle précoce et une immense couverture de terrain, le spectacle pourait aussi être au rendez-vous.

Mais aussi…

Garbine Muguruza – Simona Halep : huitièmes
Anett Kontaveit – Elena Rybakina : huitièmes

Les quarts de finale théoriques

Ashleigh Barty (1) v Maria Sakkari (5)

Barty, face à son public, serait la grande favorite de ce match mais Sakkari a passé un cap la saison passée et attend sans doute avec impatience une nouvelle chance d’atteindre une finale de Grand Chelem après être passé si près à Roland-Garros l’an passé. La patience et le sens des variations de Barty face à la puissance athlétique de Sakkari, ce serait un sacré duel en perspective.

Barbora Krejcikova (4) v Paula Badosa (8)

Deux des grandes révélations de l’an passé ! Le duel serait grand ouvert même si on reste impressionné par la capacité de Kejcikova à garder la tête froide depuis son titre incroyable à Roland-Garros. Plus que deux révélations, Krejcikova et Badosa en quarts pourraient bien se servir de ce match pour confirmer qu’elles sont désormais à mettre dans les favorites pour tout.

Garbine Muguruza (3) v Anett Kontaveit (6)

Qui ne voudrait pas voir ce remake de la finale du Masters? Entre deux joueuses qui n’aiment que le risque, on assisterait sans nul doute à une belle bataille. L’expérience de la championne de Grand Chelem partirait évidemment favorite d’une courte te mais attention à Kontaveit dont le grand numéro en fin de saison est encore dans toutes les tes. Sur ce match, le ratio coups gagnants – fautes directes sur les moments chauds fera sans doute toute la différence.

Aryna Sabalenka (2) v Iga Swiatek (7)

Sur le papier, un blockbuster en vue entre deux joueuses capables d’infliger de sérieuses claques à la balle avec une prise de balle de jeu vidéo. Avantage peut-être à Swiatek dont le jeu est plus complet mais quand Sabalenka réussi à tenir ses nerfs, elle peut devenir injouable, alors…

Le parcours théorique de Barty

  • 1er tour : une qualfiée
  • 2e tour : Varvara Gracheva
  • 3e tour : Camila Giorgi (30)
  • Huitièmes de finale : Naomi Osaka (13)
  • Quarts de finale : Maria Sakkari (5)
  • Demi-finales : Paula Badosa (8)
  • Finale : Aryna Sabalenka (2)

Le parcours théorique de Sabalenka

  • 1er tour : Storm Sanders (WC)
  • 2e tour : Ann Li
  • 3e tour : Marketa Vondousova (31)
  • Huitièmes de finale : Angelique Kerber (16)
  • Quarts de finale : Iga Swiatek (7)
  • Demi-finales : Anett Kontaveit (6)
  • Finale : Ashleigh Barty (1)

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *