le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Srdjan Djokovic : “Je pense que Novak ne jouera probablement pas l’Open d’Australie”

Invité d’une chaîne de télévision serbe ce dimanche matin, le père de Novak Djokovic a donné son sentiment quant à la participation de son fils à l’Open d’Australie.

Novak Djokovic et son père, Srdjan, en 2011 Novak Djokovic (SRB) avec son pere Srdjan Djokovic en 2011. Crédit : BPI / Panoramic

Open d’Australie ? Pas d’Open d’Australie ? Depuis plusieurs semaines, Novak Djokovic laisse planer le doute quant à sa participation au premier Grand Chelem de la saison 2022. Depuis que la vaccination a été officiellement annoncée comme condition impérative pour s’engager dans le tournoi, le numéro 1 mondial n’a pas révélé son statut vaccinal. “Nous verrons bien, attendons », avait-il répondu à une question d’un journaliste au sujet de sa présence ou non à Melbourne, en conférence de presse après sa défaite face à Alexander Zverev en demi-finale du Masters.

Son paternel, lui, n’a pas attendu. Habitué à s’exprimer avant-même que le fiston n’ait pris ses décisions, Srdjan Djokovic était l’invité de l’émission matinale de TV Prva, un média serbe, ce dimanche. “En ce qui concerne le fait d’être vacciné ou non, il s’agit du droit personnel de chacun d’entre nous”, a-t-il répondu. “Chacun a le droit de décider pour sa propre santé. Va-t-il (Novak Djokovic) révéler s’il est vacciné ou non ? Je ne pense pas, et je ne connais pas non plus sa décision. Et même si je la connaissais, je ne la partagerais pas avec vous.”

Je ne connais pas sa décision. Mais étant donné ce chantage et ces conditions, je pense que Novak ne jouera probablement pas l’Open d’Australie.

Novak Djokovic

“Il a le droit de décider comme il l’entend”, a-t-il poursuivi. “Mais étant donné ce chantage et ces conditions (la vaccination obligatoire), Novak ne jouera probablement pas l’Open d’Australie.” Une déclaration qui relève davantage d’un avis, d’une intuition de Djokovic père que d’une information sûre. Comme le précise lui-même ce dernier, il ne connaît pas encore la décision de son fils.

Si le surnommé “Nole”, actuellement engagé en Coupe Davis avec son pays, décidait de se rendre en Australie, il aurait alors l’occasion de remporter le tournoi pour la 10e fois. Un sacre qui serait synonyme de 21e titre du Grand Chelem pour s’emparer seul, devant Rafael Nadal et Roger Federer, du record considéré comme le plus prestigieux du tennis.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.