Barty a eu du mal à conclure, Pliskova s’est baladée

Ashleigh Barty s’est qualifiée pour le deuxième tour de l’US Open en battant Zvonareva (6-1, 7-6). Karolina Pliskova a battu McNally (6-3, 6-4).

Ashleigh Barty, US Open 2021

Vainqueure à Wimbledon, Ashleigh Barty veut réaliser le doublé à l’US Open et la numéro un mondiale a parfaitement débuté l’édition 2021 du Grand Chelem américain avec une victoire face à Vera Zvonareva (6-1, 7-6). Mais l’Australienne a eu du mal à conclure la partie et a dû sauver une balle de set dans la deuxième manche avant de finalement s’imposer contre la Russe.

La numéro un mondiale a pris le dessus d’entrée de match en faisant le break pour se détacher 3-0. Puis après avoir cédé un jeu à Vera Zvonareva, Barty a remis un coup d’accélérateur pour s’adjuger la première manche 6-1. Avec 7 aces, 13 coups gagnants et 80% de points remportés derrière sa première balle, la numéro un mondiale a très bien débuté la rencontre sur le court Arthur-Ashe.

Dans la deuxième manche, l’Australienne e eu le break d’avance à deux reprises, à 2-1 et 4-3, mais Vera Zvonareva, ancienne numéro neuf mondiale, n’a pas baissé les bras et a recoller au score à chaque fois. La Russe a mis le doute dans l’esprit de Barty et l’a poussé à jouer un tie-break. Dans le jeu décisif, Zvonareva a sauvé une balle de match avant d’obtenir une balle de set à 7 points à 6. Mais la numéro un mondiale a écarté le danger et a remporté les trois points suivants pour décrocher son billet pour le deuxième tour, où elle affrontera Clara Tauson.

Ashleigh Barty, US Open 2021 – Robert Deutsch / AI / REUTERS / PANORAMIC

Pliskova n’a pas tremblé

Finaliste de l’US Open en 2016, Karolina Pliskova est à l’aise sur le ciment américain et l’a encore prouvé en s’imposant facilement pour son entrée en lice à New York. La Tchèque a rapidement dominé l’invitée américaine Catherine McNally (6-3, 6-4) en 1h23 de jeu. La numéro quatre mondiale a souffert au service mais s’est montrée largement supérieure dans le jeu, suffisant pour se hisser au deuxième tour de l’US Open. 

Karolina Pliskova a parfaitement débuté la rencontre en breakant son adversaire pour mener 3-0 puis 5-1 avec un double break en poche. Mais ses doubles fautes (six au total) et son faible pourcentage de réussite derrière sa deuxième balle (seulement 45% de points remportés) ont permis à l’Américaine d’efface un break pour recoller à 5-3. La Tchèque s’est bien remobilisée pour finalement conclure la manche.

Dans le deuxième acte, la finaliste de Wimbledon a encore une fois très bien débuté en breakant deux fois Catherine McNally pour mener 3-0. Mais ses difficultés au service ne lui ont pas permis de garder ce large avantage et l’Américaine a pu recoller au score dans la foulée. La quatrième mondiale ne s’est pas affolé et a réussi à prendre la mise en jeu de McNally une troisième fois pour mener 4-3 puis 6-4. Pliskova défiera Zarina Diyas ou Amanda Anisimova au deuxième tour. 

Swiatek convaincante pour ses débuts

Troisième participation à l’US Open pour Iga Swiatek, et troisième qualification pour le deuxième tour du Grand Chelem américain ! La Polonaise a facilement dominé la 167e joueuse mondial, Jamie Loeb (6-3, 6-4). La vainqueure de Roland-Garros 2020 a breaké son adversaire une fois dans chaque manche pour se faciliter la tâche. Jeudi, elle sera opposée à Fiona Ferro.

Avec 8 aces, 23 coups gagnants, 79 points remportés derrière sa premières balle et 81% derrière sa seconde, la Polonaise a rendu une copie parfaite et n’a pas concédé la moindre balle de break face à Jamie Loeb. Iga Swiatek a plié la rencontre en 1h et 14 minutes de jeu.

Autre qualifiée pour le deuxième tour, Maria Sakkari. Après sa première demi-finale en Grand Chelem à Roland-Garros, la Gracque a changé de statut et la l’a bien assumé en se qualifiant pour le deuxième tour de l’US Open. Huitième de finaliste à New York l’an passé, la tête de série numéro 17 a bien débuté l’édition 2021 en s’offrant un succès facile face à l’Ukrainienne Marta Kostyuk (6-4, 6-3). 

Malgré un break concédé d’entrée de match, Sakkari a immédiatement réagi en remportant huit des dix jeux suivants pour mener 6-4, 2-0. La Grecque s’est légèrement relâché et a permis à Kostyuk de relancer le suspense en debreakant à 2-2 mais son coup d’accélération à 2-3 a été fatal à son adversaire, qui a cédé les quatre derniers jeux du set. Sakkari sera opposée à Sevastova ou Siniakova jeudi. 

Bencic a contrôlé contre Rus

Auréolée de l’or olympique en simple, Belinda Bencic (N°11) l’a affirmé à Tennis Majors, elle n’a “plus rien à prouver.” Désormais, pour elle, ce “n’est que du bonus”, elle “joue pour le plaisir.” Pour son entrée en lice sur le dur new-yorkais, la Suisse a contrôlé les débats. Victoire 6-4, 6-4 en 1h30 face à Arantxa Rus, 71e au classement WTA.

Prenant rapidement l’engagement de la gauchère néerlandaise dans chaque manche – dès l’entame dans la première et à 2-2 dans la seconde -, la Suissesse s’est vite libérée pour se faciliter la tâche. Jamais inquiétée, elle n’a eu aucune balle de break à défendre. Au prochain tour, elle affrontera l’Italienne Martina Trevisan, tombeuse de Coco Vandeweghe (6-1, 7-5).

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *