Affaire Zverev : “L’ATP doit montrer qu’elle prend les choses au sérieux”

Match Points est une émission de débats de Tennis Majors présentée par Josh Cohen. Dans cet épisode, le journaliste américain Ben Rothenberg revient sur l’affaire Zverev, ses répercussions sur le circuit et le rôle de l’ATP.

30 novembre 2020

L’affaire Zverev a agité la fin de saison sur le circuit. Le jeune Allemand est accusé de violences conjugales par son ancienne compagne, Olga Sharypova.

Dans le dernier épisode de l’émission Match Points animée par Josh Cohen, Marion Bartoli, vainqueure de Wimbledon en 2013, Noah Rubin, 247e mondial et créateur de la plateforme Behind The Racquet, et le journaliste américain Ben Rothenberg ont débattu de la répercussion de cette affaire sur le circuit. Zverev a nié toute accusation à son encontre.

Ben Rothenberg estime que les soupçons qui pèsent sur Zverev ne redorent pas le blason du tennis.

“J’entends monter le désenchantement de pas mal de fans. Pour le tennis en général, ce type d’affaires, comme ça, en fin de saison, ça fait désordre.”

Le rôle de l’ATP d’enquêter sur Zverev

Le journaliste américain estime que l’Allemand, finaliste du dernier Rolex Paris Masters, est très passif depuis les accusations de son ancienne compagne.

“Pour Zverev lui-même, qui sera peut-être une des futures stars de ce sport, ce n’est pas bon de laisser traîner cette affaire. Il faut la clore d’une façon ou d’une autre.”

L’ATP a t-elle la capacité et la possibilité d’enquêter sur ce que l’on appelle “l’affaire Zverev” ? Ben Rothenberg se souvient que l’ATP avait lancé une “enquête” contre Nick Kyrgios, qui avait complètement pété les plombs au deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati en 2019.

“Ils ont lancé une enquête alors que les faits étaient incontestables. Ils s’étaient produits aux yeux de tous à la télévision.”


Par rapport à l’affaire Zverev, la situation est différente d’après le journaliste.

“Il y a matière à une véritable enquête. Quoi que l’ATP décide de faire, elle doit montrer qu’elle prend les choses au sérieux. Le monde du tennis a été jusqu’ici incapable de le faire.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *