le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

L’Oeil du Coach #43 : Barty n’a aucune faiblesse mais sera vulnérable contre Collins

Dans le dernier épisode de l’Oeil du Coach, Patrick Mouratoglou explique pourquoi Ashleigh Barty a été si dominante à l’Open d’Australie, et pourquoi elle sera tout de même vulnérable face à Danielle Collins en finale.

janvier 28, 2022
Veuillez accepter les cookies pour voir la vidéo

Ashleigh Barty est sur un nuage depuis le début de la saison 2022. La numéro un mondiale, qui a dominé Madison Keys en demi-finale de l’Open d’Australie jeudi, est sur une série de dix victoires consécutives sur le circuit WTA. Face à Danielle Collins, elle tentera de devenir samedi la première joueuse australienne à remporter le simple féminin de l’Open d’Australie depuis Chris O’Neil en 1978.

Dans notre dernier épisode de « L’Oeil du Coach », Patrick Mouratoglou analyse le jeu d’Ashleigh Barty et explique ce qui a rendu l’Australienne injouable à Melbourne. Il nous dit notamment qu’elle est capable de dominer ses adversaires bien qu’elle ne soit pas l’une des joueuses les plus puissantes du circuit.

Ash Barty and Danielle Collins
Ash Barty and Danielle Collins – © Panoramic

Moments-clés de « l’Oeil du Coach » avec Patrick Mouratoglou

  • Chaque choix que Barty fait est tactiquement correct (11’’)
  • Elle n’a aucune faiblesse et sait au contraire profiter des faiblesses de son adversaire (24’’)
  • Elle possède tous les coups du tennis et sait bien manipuler ses adversaires avec (39’’)
  • La dernière pièce du puzzle pour Barty est la constance sur le plan mental (1’05)
  • Elle sera vulnérable face au niveau d’agressivité de Collins (1’28)
  • Si Collins peut neutraliser le service de Barty, elle pourrait avoir une chance (1’36)
CREDITS
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.