le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Djokovic révèle s’être senti isolé et déstabilisé de longs mois cette année

Après sa victoire à Wimbledon, le Serbe a indiqué au micro d’ESPN qu’il venait à peine de retrouver la sérénité nécessaire à la conquête des grands titres, après son expulsion d’Australie en janvier.

Novak Djokovic, Wimbledon 2022 Novak Djokovic, Wimbledon 2022 | © AI / Reuters / Panoramic

Novak Djokovic a craqué quelques secondes après sa victoire contre Nick Kyrgios en finale de Wimbledon. Le Serbe aux 21 titres majeurs n’est pas coutumier des larmes en cas de victoire, mais il traverse une saison 2022 peu banale marquée par son expulsion d’Australie en début d’année pour non-vaccination contre le COVID-19.

Djokovic a révélé dimanche au micro d’ESPN que son internement et son recours judiciaire à Melbourne, d’abord, puis son interdiction de pénétrer sur de nombreux territoires ensuite, ont provoqué chez lui un malaise profond.

« Rien n’est jamais acquis, c’est comme ça que je vis les choses, surtout après ce qui s’est passé en début d’année, a indiqué Djokovic. Pendant plusieurs mois, émotionnellement, je n’étais pas bien. J’ai recherché une sérénité et un équilibre, sur et en dehors du court, pour maintenir mes chances de me battre pour les plus grands titres. »

Je devais affronter une pression qui n’était pas sportive et qui était énorme, en prise avec des paramètres extérieurs. J’étais en territoire inconnu.

Novak Djokovic

« J’ai été très soutenu par ma famille et mes proches, mais malgré cela, je me suis senti très seul, tout simplement parce que je devais affronter une pression qui n’était pas sportive et qui était énorme, en prise avec des paramètres extérieurs. J’étais en territoire inconnu en quelque sorte. »

« J’ai toujours pris plaisir à m’entrainer mais les premiers tournois après l’Australie ont été spéciaux. Je n’avais pas le droit de jouer partout et quand j’arrivais sur place, on me regardait bizarrement et ça ne me plaisait pas. »

Novak Djokovic walks with his team after landing at Dubai Airport after the Australian Federal Court upheld a government decision to cancel his visa to play in the Australian Open on January 17, 2022.
Novak Djokovic à l’aéroport de Dubai après son expulsion | © AI / Reuters / Panoramic

« Il a fallu garder confiance dans le fait que le temps ferait son œuvre, traverser ces moments et chercher à bien comprendre quoi faire. Car à part ça, je n’ai rien changé. Cette victoire à Wimbledon, c’est du travail bien fait, de la patience, et de l’optimisme. J’ai gardé confiance dans le fait que j’aurais des opportunités et qu’il fallait se préparer à les saisir quand elles se présenteraient, c’est ce qui s’est passé ce dimanche. »

En l’état actuel des choses, le prochain tournoi du Grand Chelem que Djokovic est susceptible de jouer est Roland-Garros 2023. Il est interdit d’accès au territoire américain où se déroulera l’US Open fin août / début septembre en raison de son statut vaccinal, et son expulsion d’Australie prononcée en janvier le prive, sauf recours favorable, du territoire australien pendant trois ans.

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *