le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Toujours fermé à la vaccination, Djokovic pourrait manquer l’US Open : “Une motivation supplémentaire pour bien faire ici”

À Wimbledon, Novak Djokovic pourrait disputer le dernier Grand Chelem de sa saison 2022. Non-vacciné, le Serbe n’est pour le moment pas autorisé à se rendre aux États-Unis.

Novak Djokovic, Wimbledon 2022 Novak Djokovic, Wimbledon 2022 – © Action Plus

En tant que sextuple vainqueur à Wimbledon et triple tenant du titre, Novak Djokovic est le grand favori à sa propre succession à Londres. Tous les regards sont tournés vers le Serbe, qui n’a plus remporté le moindre titre du Grand Chelem depuis un an. Et Wimbledon pourrait même être sa dernière occasion cette année, car le numéro trois mondial n’est pour le moment pas autorisé à participer à l’US Open en raison de son statut vaccinal. 

« Eh bien, vous avez raison, pour le moment, je ne suis pas autorisé à entrer aux États-Unis dans ces circonstances”, a-t-il admis. “Oui, bien sûr, je suis conscient de cela. C’est une motivation supplémentaire pour bien faire ici. J’espère pouvoir faire un très bon tournoi, comme je l’ai fait lors des trois dernières éditions. Il ne me reste plus qu’à attendre et à voir. J’adorerais aller aux États-Unis. Mais à partir d’aujourd’hui, ce n’est pas possible. »

« Il n’y a plus grand-chose que je puisse faire. Je veux dire, c’est vraiment au gouvernement américain de prendre la décision d’autoriser ou non les personnes non vaccinées à entrer dans le pays. » Et interrogé sur sa décision de ne pas se faire vacciner, Novak Djokovic a précisé qu’il ne changerait pas d’avis malgré son désir de jouer les plus grands tournois du monde.

Djokovic veut égaler Sampras à Wimbledon

En finissant l’année 2021 numéro un mondial pour la septième fois de sa carrière, Novak Djokovic avait battu le record détenu jusqu’alors par Pete Sampras. Et à Wimbledon, le Serbe pourrait cette fois égaler l’Américain, qui a remporté le tournoi britannique à sept reprises. Avec ses six couronnes, Djokovic n’est plus qu’à une longueur d’égaler son idole. Une motivation supplémentaire. 

« Cela a toujours été ma plus grande motivation de gagner ici depuis que je suis enfant. Pete Sampras remportant son premier Wimbledon (1993, NDLR) a été le premier match de tennis que j’ai vu à la télévision. Donc, bien sûr, il y a beaucoup de liens avec ce tournoi. Et Pete l’a remporté sept fois, si je ne me trompe pas. Et j’espère que je pourrais faire la même chose cette année. »

« Jusqu’ici tout va bien. Je n’ai pas fait de tournois précédant Wimbledon, mais j’ai eu du succès ici dans le passé sans avoir eu de matches officiels. Au fil des ans, j’ai réussi à m’adapter rapidement à la surface, il n’y a donc aucune raison de ne pas croire que je peux le faire à nouveau. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.