Abonnez-vous à la newsletter

Joueuse la mieux classée du tableau après l’élimination de Swiatek, Jabeur résiste à la pression et se hisse en quart  

Avec un tableau dégagé jusqu’à la finale, Ons Jabeur a su résister à la pression et a dominé Elise Mertens pour se hisser en quart de finale.

Ons Jabeur, Wimbledon 2022 Ons Jabeur, Wimbledon 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Ons Jabeur a une sacrée pression sur les épaules dans ce Wimbledon 2022, mais la Tunisienne semble bien la gérer ! Joueuse la mieux classée sur tableau féminin après l’élimination de la numéro un mondiale Iga Swiatek samedi en huitième de finale, la numéro deux mondiale est également la favorite dans sa partie de tableau où ne figure plus que Marie Bouzkova, 66e mondiale, Jule Niemeier, 97e et Tatjana Maria, 103e. 

Depuis le début de la quinzaine, la Tunisienne évolue en patronne sur le gazon londonien, et n’avait perdu aucun set sur ses trois premiers tours avant de retrouver Elise Mertens, tête de série numéro 24, en huitième de finale ce dimanche. Consciente de ses chances élevées d’atteindre sa première finale de Grand Chelem en ayant un tableau dégagé, Ons Jabeur a bien débuté la rencontre avec un break d’entrée pour mener 1-0.

Mais très accrocheuse, Elise Mertens, habituée des deuxièmes semaines en Grand Chelem, ne s’est pas laissée faire. La Belge a débreaké une première fois pour recoller à 1-1 puis une deuxième fois pour égaliser à 4-4 dans le premier acte. Dans un tie-break sous haute tension, c’est bien la native de Louvain qui s’est détachée 6-3, avant que Jabeur ne retrouve ses esprit et la double sur le fil pour finalement remporter le jeu décisif 11 points à 9, irrespirable ! 

78% de réussite à la volée pour Jabeur 

Dans le deuxième acte, même scénario avec un break réalisé d’entrée par Ons Jabeur et debreak dans la foulée d’Élise Mertens. Mais la Tunisienne a su garder son calme et a attendu le bon moment pour s’offrir la victoire, en prenant le service de la Belge au meilleur des moments, pour conclure la rencontre à 6-4. 

La numéro deux mondiale n’a toujours pas perdu le moindre set depuis le début de la quinzaine à Londres. Ce dimanche, elle a montré qu’elle était à l’aise dans tous les compartiments du jeu et notamment au filet en remportant 21 points à la volée sur 28 montées (78% de réussite). Elle a également ajouté 33 coups gagnants sur sa feuille de route. 

En se qualifiant pour son deuxième quart de finale consécutif à Wimbledon, Ons Jabeur espère pouvoir continuer à inspirer non seulement son pays, la Tunisie, mais également tout un continent : “Pas seulement mon pays, mais aussi le continent africain. Je veux voir plus de joueurs et joueuses ici. Je veux qu’ils croient davantage en eux-mêmes et qu’ils croient qu’ils peuvent être ici. Je ne viens pas d’une famille riche, il faut vraiment arrêter de se trouver des excuses et foncer.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.