Abonnez-vous à la newsletter

Lâchée par son physique, Cornet quitte Wimbledon aux portes des quarts de finale 

Après son exploit face à Iga Swiatek, Alizé Cornet n’a pas réussi à enchaîner et s’est inclinée en huitième de finale de Wimbledon contre Ajla Tomljanovic (4-6, 6-4, 6-3).

Alizé Cornet, Wimbledon 2022 Alizé Cornet, Wimbledon 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Strappée aux deux cuisses depuis le début du tournoi et sur un fil avec ses adducteurs depuis Roland-Garros, Alizé Cornet n’a pas tenu le rythme des trois sets ce lundi en huitième de finale de Wimbledon. La Française a livré un gros combat face à Ajla Tomljanovic mais a finalement été lâchée par son physique (4-6, 6-4, 6-3). Avec la défaite de Harmony Tan au même moment, il n’y a plus de Française à Londres. 

Sur un nuage après son exploit contre Iga Swiatek samedi, Alizé Cornet a débuté la rencontre sur les mêmes bases, en étant très agressive et entreprenante à l’échange. Mais le match a tourné au bras de fer avec deux joueuses en délicatesse sur chaque jeu de service. Au total, il y a eu 16 breaks sur 31 occasions ! Dans le premier acte, la Française a eu le dernier mot en profitant des 16 fautes directes de son adversaire.

Même scénario dans le deuxième set avec des échanges de break et un superbe bras de fer en fond de court entre les deux joueuses. À 4-4, Alizé Cornet a mis la pression sur Ajla Tomjanovic est s’est retrouvée à 40A sur le service de l’Australienne, mais elle n’a pas réussi à arracher un break qui aurait été salvateur. Le tournant du match. Dans la foulée, la 44e joueuse mondiale a pu égaliser à une manche partout.

Cornet s’est mise à boiter dans le troisième set 

Après 1h52 d’une lutte intense, les deux joueuses ont débuté le troisième acte sur le Court 2 du All England Lawn Tennis and Croquet Club de Londres. Mais Alizé Cornet avait déjà épuisé ses réserves physiques et a totalement craqué. La cuisse gauche endolorie, la Française a commencé à boiter avant de montrer des grands signes de fatigue en s’accroupissant au sol après des échanges longs. 

Plus solide, Ajla Tomljanovic a rapidement mené 5-1 avant de subir le léger réveil de son adversaire, toujours aussi accrocheuse malgré ses problèmes physiques. Mais il était déjà trop tard pour Alizé Cornet, qui a abdiqué trois jeux plus tard (6-3). Conscientes que la bataille avait été tout de même magnifique, les deux joueuses nous ont offert une belle accolade au filet juste après la balle de match convertie par l’Australienne. 

Ce combat aura peut-être été le dernier d’Alizé Cornet sur le gazon londonien. La joueuse de 32 ans veut continuer à jouer au tennis jusqu’à Roland-Garros 2023, sans pour autant avoir officiellement annoncé sa retraite. Malgré la défaite, elle peut être fière de son parcours à Wimbledon, où elle a atteint les huitièmes pour la deuxième fois de sa carrière. Elle restera également comme la joueuse qui a mis fin à la série de victoires de la numéro un mondiale Iga Swiatek. Chapeau Alizé. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.